Un voyage qui m’a changée

Dépaysement total, mode de vie complètement différent, l’impression d’être dans un film, oui, mon propre film !

Je reviens de deux années d’expériences aux Etats-Unis, en tant que fille au pair. Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept est d’aller dans une famille à l’étranger, généralement, pour travailler chez eux et s’occuper de leurs enfants tout en étant nourri, logé, blanchi et payé. J’ai commencé pendant 5 mois sur la côte ouest à Newport Beach, situé au sud de Los Angeles après Huntington Beach : la fameuse plage des surfeurs. La famille se composait uniquement du papa fraîchement divorcé et de ses trois enfants.

Les débuts ont été très difficiles car je ne parlais pas bien anglais, mis à part quelques phrases apprises à l’école. L’anglais britannique que l’on apprend à l’école est bien différent de l’américain ! J’ai rencontré d’autres filles au pair, découvert des pays et des lieux mythiques : plage, barbecue, shopping, house party, vélo le long des plages, Disneyland de Californie et fêtes américaines totalement « crazy ».

Du fait d’un manque de complicité et d’intégration dans cette première famille, je suis partie du côté de New York City, dans une famille recomposée. Située à la frontière de l’état de New York et du Connecticut, leur maison était à 30 min du centre de Manhattan. J’y ai retrouvé deux françaises rencontrées lors de mon départ à l’aéroport de Marseille. À partir de ce moment, les connaissances se sont multipliées facilement et rapidement. Beaucoup de touristes et de personnes de tous les pays viennent aux Etats-Unis pour travailler ou étudier pendant plusieurs mois.

J’ai eu la chance, grâce à une amie, de connaître dès les premiers jours, les bonnes personnes. Ces New yorkais, très présents dans le monde de la nuit, m’ont apporté des occasions fabuleuses que l’on ne retrouve nulle part ailleurs aussi facilement. Ils m’ont fait profiter de soirées VIP avec des stars de la musique, du sport, de la tv internationale et locale, de défilés et de soirées lors des semaines de la fashion week, de tournages de clips et shooting photo, de balades en limousine, de brunch sur le toit des buildings avec piscine, de barbecue sur les trottoirs dans certains quartiers, de soirées sur bateau, etc. Puis, j’ai assisté à des matchs de basketball, baseball et football américain (le fameux SuperBowl). J’ai rencontré des Amish, profité de la vraie culture américaine et partagé des repas de fête. J’ai pratiqué le tir au pistolet, et facilement obtenu le diplôme me permettant de porter une arme. En une demi-journée de formation, c’est facile, c’est pourquoi c’est un des problèmes actuels de l’Amérique.


Avec mon visa j’ai dû me rendre dans certains campus dont celui de Long Island et Manhanttanville pour valider un certain nombre de « crédits », c’est-à-dire des heures d’enseignements.
Ce voyage ayant pour but d’apprendre l’anglais, afin de le parler couramment, m’a également permis de voyager sur tout le territoire. J’ai ainsi pu visiter 14 Etats : Arizona, Californie, Floride, Connecticut, New Jersey, New York (New York City, Bronx, Queens, Brooklyn, Long Island, Staten Island), Illinois, Maryland, Nevada, Massachusetts, Pennsylvanie, Washington DC, Virginie, Wisconsin. J’ai fait la traversée dans un train couchette à l’ancienne : North and South Carolina, Georgia. J’ai vu Le Colorado entre deux avions et le Canada avec ses incroyables chutes du Niagara, côté US et Canada, Toronto et Montréal.

J’ai vécu deux années exceptionnelles riches en émotion et en développement personnel et fait de belles rencontres que je garderai toujours dans mon cœur avec la promesse de revenir très vite.

CITY WHO NEVER SLEEP & WHERE EVERYTHING CAN HAPPEN !!!

Texte et Photos : Vanessa CONRAUD