Acrobaties en Canoë Kayak Freestyle

Belle performance de Canoë Kayak Freestyle pour l’Embrunais Alexandre Besseau.

Alexandre Besseau, alias Jakette dans le milieu sportif, a baigné depuis son plus jeune âge dans le sport et les arts. Il à pratiqué : Kayak, ski, modélisme, théâtre, VTT, escalade, musique, ski de fond, cross, dessin et judo. Depuis ses 5 ans, le Kayak est devenu son domaine de préférence. Les années passent, les entrainements aussi, il rejoint les rangs du Pôle Espoir d’Avignon. Ce sportif accomplit des performances en slalom jusqu’à ses 17 ans au plus haut niveau national de sa catégorie. A l’adolescence, il ne se retrouve plus dans cette discipline et arrête le slalom pour se consacrer au domaine artistique et festif. Il voyage et s’enrichit par l’apprentissage de nouvelles cultures et de nouvelles langues. Il pratique toujours le kayak pour son simple plaisir et découvre le Kayak Freestyle. Lors du Rabioux River Rodéo 2003, l’envie de faire de la compétition le reprend. Il explose le score et passe devant le champion d’Europe en titre du Canoë Kayak Freestyle. Alexandre réalise ainsi son potentiel dans cette nouvelle discipline.


Le Canoë Kayak Freestyle ou rodéo, se définit comme “l’art de se faire chahuter sous contrôle”. Autrement dit, cette discipline a pour vocation de vous faire jouer avec la rivière. L’objectif pour le rodéiste est d’effectuer un maximum de figures dans une vague ou un rouleau en un temps donné. Bien sûr, plus les figures sont difficiles à réaliser, plus elles valent des points.

Jakette se donne 5 ans pour intégrer l’Equipe de France, ce qu’il fait en 3 ans. En 2006, il part au Canada pour s’entrainer et réaliser son film aidé par la bourse « défi jeune », et avec le soutien de Chantal Eymeoud (maire d’Embrun) et de Joël Giraud (député des Hautes-Alpes). De retour en France, il gagne des récompenses cinématographiques, obtient ses premiers sponsors, et est sélectionné pour les Championnats du Monde 2007 au Canada. « Ma carrière en Equipe de France a été fort heureuse : beaucoup de pays visités, de nations rencontrées, d’amitiés liées et de nuits festives « médaille au cou ». Ces années au plus haut niveau ont été faites avec décontraction, dans un esprit de performance mais surtout d’aventure entre amis. Durant ces années, j’ai vraiment eu le sentiment de transformer tout mon bagage sportif paternel issu du slalom en une pratique qui m’était propre, le kayak artistique, technique et festif », nous dit Alexandre.


En 2012, Alex se lance le défi fou de réaliser un évènement qui rassemblerait tout(s) ce(ux) qu’il aime, artistes & sportifs, autour d’une idée : « on peut tout faire dans le 05 ». Il souhaite montrer au monde que notre département est un bijou naturel et sportif. Le projet de l’Outdoor Mix est soumis, 10 sports, 5 jours, 5 spots, 5 sons, du 8 au 12 mai 2013. Cet évènement fut un succès. L’équipe, déjà au travail pour l’Outdoor Mix 2014, attend le double de fréquentation.

A côté de cette activité de meneur de projet, Alexandre travaille aujourd’hui pour une marque de kayak, TITAN KAYAKS, en tant que team manager Europe. Ayant arrêté tout entraînement depuis plus d’un an, pour se consacrer à la création de l’Outdoor Mix Festival, il reprend pour le « fun » la pagaie lors des Natural Games du 27 au 30 juin. A la surprise générale, il remporte les championnats de France de Canoë Kayak Freestyle alors qu’il était blessé. N’ayant pas participé aux autres courses de la saison, ce champion concède son titre à son second, Sébastien Devred, qui était lui classable. Mais peu lui importe le titre, Alexandre se réjouit et réfléchit aujourd’hui à un possible retour à la compétition, après 3 ans de pause. Mais seulement si l’organisation de la seconde édition de l’Outdoor Mix Festival le lui permet. Rendez-vous probablement aux prochains Natural Games, qui candidatent pour l’organisation des Championnats d’Europe pour 2014.

Rédaction: Camille Badjily / Photos: Valentin Grollemund