10 ans au patrimoine mondial de l’UNESCO

En 2018, le centre des monuments nationaux s’associe au réseau des sites majeurs de Vauban pour célébrer le 10e anniversaire de l’inscription des fortifications de Vauban sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le 7 juillet 2008, les douze sites majeurs de Vauban (Arras, Longwy, Neuf-Brisach, Besançon, Mont-Dauphin, Briançon, Villefranche-de-Conflent, Mont-Louis, Blaye/ Cussac-Fort-Médoc, Saint-Martin-de-Ré, Camaret-sur-Mer, Saint-Vaast-la-Hougue) ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ce patrimoine militaire, unique en Europe, est le premier bien en série en France à rejoindre la liste. Chaque site représente une facette des fortifications de Vauban, formant ainsi une déclinaison complète et exemplaire de l’œuvre de défense du grand ingénieur et exprimant la valeur universelle de son œuvre.

Cette prestigieuse reconnaissance internationale est un hommage à l’œuvre de Vauban mais aussi au travail de celles et ceux qui aujourd’hui continuent de faire vivre ses fortifications. Les douze sites, fédérés au sein du Réseau Vauban travaillent de concert en faveur de la conservation, de la gestion et de la mise en valeur de ce patrimoine architectural, urbain et paysager exceptionnel. Véritables « villes fortifiées, villes habitées », l’histoire continue de s’écrire autour des projets des acteurs du territoire et de ses habitants.

Le Centre des monuments nationaux a décidé de célébrer cet anniversaire tout au long de l’année avec une programmation culturelle exceptionnelle comprenant des ateliers et visites pour les familles, des expositions, des spectacles, des journées festives, l’édition d’un livret sur les fortifications de Vauban, etc. Nous vous invitons à contacter les services du patrimoine de Briançon et Mont-Dauphin afin de connaître le programme détaillé. Pour le plaisir des visiteurs et des collectionneurs, le Réseau Vauban et la Monnaie de Paris ont édité une médaille souvenir du 10e anniversaire. Un modèle unique vendu au prix de 2 €.

 

Quelques éléments d’histoire :

Occupant une position stratégique à 1326 mètres d’altitude, la cité Vauban de Briançon, juchée sur un piton rocheux, s’impose comme un site unique de la fortification en montagne. Enserrée dans ses remparts projetés par Vauban, elle est aussi couronnée par des forts d’altitude la rendant imprenable. Ce site majestueux et imposant permet de comprendre le génie d’adaptation dont a fait preuve le célèbre ingénieur militaire de Louis XIV. Bien qu’une importante partie de ces ouvrages ait été exécutée après sa mort, leur réalisation s’est faite selon ses principes jusqu’en 1734.

Construite par Vauban sur un emplacement stratégique entre 1693 et 1704, Mont-Dauphin est un avant-poste chargé de protéger le royaume de France des intrusions venues du Piémont. En 1692, Louis XIV prend conscience du manque de défense du royaume français à la frontière. Appelé par le roi, Vauban choisit le plateau des Mille Vents pour y construire la place forte de Mont-Dauphin, dont il prévoit qu’elle accueillera, outre la garnison militaire, une population civile. Son nom lui est attribué en l’honneur du dauphin, fils aîné du roi.
Instrument de dissuasion efficace, la place forte n’a jamais connu de siège.

 

Service du Patrimoine de Briançon
Porte de Pignerol – 05100 Briançon
Tel. 04 92 20 29 49
www.ville-briancon.fr

Service du Patrimoine de Mont-Dauphin
Place forte – 05600 Mont-Dauphin
Tel. 04 92 45 42 40
www.place-forte-montdauphin.fr

 

Propos recueillis par Camille La Caria
Photos : services du Patrimoine de Mont-Dauphin et Briançon