Des idées pour débuter

Cette année, le ski de randonnée est une discipline que bon nombre d’entre vous avez décidé de tester, et nous vous comprenons ! Le plaisir de parcourir les beautés de la nature enneigée à la montée et de profiter des joies de la glisse à la descente, quel bonheur ! C’est pourquoi, nous vous proposons dans ce numéro quelques idées de balades dans notre remarquable département.

Pic de Gleize
Gapençais
Difficulté : Facile
Dénivelé : 600m
Durée : 3h (aller/retour)
Distance : 6km

A proximité du col Bayard, cette randonnée à skis fait partie des classiques pour les gapençais. En effet, elle offre un très beau panorama sur les Ecrins, le Dévoluy et le bassin gapençais. Le départ de cet itinéraire dépend de l’enneigement de la route. Si possible, il faut se garer à proximité des Vachiers, sinon plus bas et remonter ensuite les pentes en direction du Pic jusqu’à un replat, puis prendre vers le nord pour rejoindre la combe au pied du sommet. Continuer jusqu’au sommet en passant par la crête sommitale à l’ouest où vous pourrez admirer la vue et vous régaler à la descente !

La Tête d’Oréac
Briançonnais
Difficulté : moyen
Dénivelé : 600m
Durée : 4h30 (aller/retour)
Distance : 8,5km

La Tête d’Oréac se situe en direction du Col de la Pousterle, à Puy-Saint-Vincent. Une petite partie de l’itinéraire est damée puisqu’il traverse les pistes de ski de fond. Sur le chemin, vous passerez à côté d’une table de pique-nique, parfaite pour une petite pause ! Pour la suite, il vous suffit de suivre sur quelques mètres la direction indiquée par les panneaux puis emprunter sur la droite une piste forestière non damée, tout en profitant du paysage impressionnant qui vous entoure. Le sommet se présente comme un mamelon facilement accessible et idéal pour un pique-nique avec un joli panorama sur le massif des Ecrins et le Queyras.

Refuge de la Blanche
Queyras
Difficulté : moyen
Dénivelé : 500m
Durée : 5h (aller/retour)
Distance : 15km

Situé au cœur du Parc Naturel Régional du Queyras, le refuge de la Blanche est accessible depuis le village de Saint-Véran, en ski de randonnée, ski nordique ou raquettes sur une piste damée. Cette sortie est idéale pour celles et ceux qui débutent le ski de randonnée. Sur le parcours, vous passerez devant la chapelle de Clausis. Arrivés au refuge, vous serez accueillis par son gardien et vous aurez la possibilité de vous restaurer sur la terrasse en profitant de la magnifique vue qui s’offre à vous sur les sommets des Ecrins. Pour les plus courageux, vous pouvez poursuivre jusqu’au Pic de Caramantran !

Le Palastre
Champsaur
Difficulté : moyen
Dénivelé : 700m
Durée : 4h (aller/retour)
Distance : 6km

Le Palastre, situé dans le massif du Champsaur, est un joli parcours à effectuer en ski de randonnée ou en raquettes. Au départ du hameau « Les Richards », au-dessus de Pont-du-Fossé, il faut emprunter la piste direction Le Palastre. En hiver, le chemin n’étant pas forcément le même qu’en été, il ne faut pas suivre les panneaux, mais continuer jusqu’à arriver en bordure de champs. Prendre ensuite à droite et monter sur le mamelon, puis monter au niveau des rochers situés plus haut en suivant un petit goulet jusqu’à rejoindre le col du Palastre. Du col, poursuivre jusqu’au sommet où vous pourrez admirer une vue grandiose, avec notamment le Vieux Chaillol, la Grande Autane, ou encore le Sirac.

Col des Aiguilles
Dévoluy
Difficulté : Difficile
Dénivelé : 900m
Durée : 6h (aller/retour)
Distance : 11km

Le col des Aiguilles est situé dans le Dévoluy. Le départ s’effectue au col du Festre, mais l’itinéraire est différent de celui que l’on emprunte l’été. Il faut couper à travers champs vers l’ouest, et monter doucement en lacets jusqu’à une cabane pastorale et poursuivre jusqu’au Collet. Puis, descendre la pente jusqu’au Vallon des Aiguilles qui est très large et où chacun pourra marquer sa propre trace ! Enfin, il faut remonter le Vallon jusqu’au Col des Aiguilles, et vous êtes arrivés à destination ! Vous pourrez alors profiter d’une belle vue sur les massifs qui vous entourent.

Texte : Manon Verriez et photos : Bastien Cimaz et Valérie Cimaz