2ème édition d’une course de ski de fond à Crévoux les 8 février et 18 mars prochains
Une course populaire, et accessible à tous, c’était le souhait de notre championne de ski de fond Coraline Hugue et de son père Roland, lorsqu’ils ont lancé la première édition de « La Coraline » l’an dernier.

Bruno Verney, ancien principal du collège les Ecrins, est à l’origine du projet. La Coraline, c’était son idée. Et toute la mise en œuvre s’est faite en partenariat avec la commune de Crévoux et le SCOCE (Ski Club les Orres, Crévoux, l’Embrunais). « Nous avons souhaité faire une journée « ski de fond pour tous » ouverte à tous, mais sans les contraintes du chronomètre » précise Roland. L’idée a fait son chemin et le 17 mars 2014, des centaines d’amateurs, adultes, enfants et scolaires se sont donnés rendez-vous sur le site de la Chalp à Crévoux, autour de Coraline, tout juste rentrée des J.O. de Sotchi et des épreuves de coupe du monde. Le programme réservait des parcours individuels avec le thème « à chacun sa distance… » 1 km, 3 km, 5 km, 10 km et 18 km, et des parcours ludiques pour les enfants. C’était aussi l’occasion de faire une grande photo de famille avec LA championne et d’inaugurer la nouvelle piste référence nommée « La Coraline ».

Les nouveautés 2015 :
La Coraline 2015 va se dérouler en deux temps :
Le dimanche 8 février prochain sera consacré à la course populaire sur 5, 10 ou 21 km avec un règlement de course très précis, comme la Trans-Champsaurine, le marathon de la Clarée ou la traversée du Queyras… De la catégorie minime U14 aux vétérans… la course sera ouverte à tous les licenciés (délivrance de titres « ticket course » pour les non licenciés.)
Le mercredi 18 mars, la journée des enfants et scolaires sera reconduite, à l’image de la première édition. L’idée est de réunir les enfants des classes sportives du collège (6e à 3e) et les enfants du primaire, en les associant sur une épreuve ludique de ski : la patrouille-ramassage ! « Les grands » (collégiens) font un tour de piste et viennent ramasser un équipier du primaire, dit « moyen » (CM2, CM1 ou CE2). Ensemble, ils effectuent un nouveau tour de piste, en duo. Au dernier passage, ils embarquent « le petit » (CP, CE1 ou CE2) pour un troisième tour en équipe de 3. A ce jeu, tout le monde gagne, puisque les équipes sont faites à la mêlée ou par tirage au sort… pas de chrono. « C’est la meilleure façon d’associer les petits et les grands, pas de courses, pas de champions, que des vainqueurs ! » ajoute Roland, « C’est aussi le lien de passage pour les enfants du primaire qui iront au collège ». 180 scolaires du canton sont attendus pour cette nouvelle édition (soit 62 équipes de trois).

Qui est Coraline ?
Coraline Thomas-Hugue est une championne de ski de fond, née à Embrun en 1984. Elle fait son apprentissage au ski club le SCOCE, dès l’âge de 6 ans, avec le mercredi des neiges, et rejoint l’équipe compétition dès 10 ans. Elle suit une scolarité adaptée en pôle espoir au Lycée Honoré Romane d’Embrun, et devient championne de France de la discipline. Elle fait partie depuis plus de 10 ans de l’équipe de France. Militaire de carrière, Coraline intègre l’Armée de terre à 22 ans. Son travail consiste à s’entraîner toute l’année et à participer au circuit « coupe du monde en ski de fond » de novembre à mars. Vainqueur des coupes d’Europe en junior et sénior, Coraline a déjà participé à plus de 100 coupes du monde !!!
En 2014, elle s’est illustrée sur les jeux olympiques de Sotchi en réalisant les meilleures prestations de Françaises engagées en ski de fond :
– 4e du relais avec ses coéquipières
– 7e et finaliste olympique sur le 30 km libre
Récemment, en ce début janvier 2015, elle a bouclé son 5e tour de ski à la 18e place du général avec une belle 9e place sur le prologue. Meilleure Française. En février 2015, Coraline participera à ses 3e championnats du monde, à Falun (Suède).
Véritable ambassadrice de sa discipline et de son pays, aujourd’hui Coraline est un modèle à suivre. Chef de file du comité Alpes Provence de ski de fond, elle arrive à nous faire partager son sport et sa passion avec la simplicité et la gentillesse qu’on lui connait.

Texte : Marianne Alphand
Photos : Hubert Jost et Claire Girard