Durant 10 mois, une grande campagne médiatique a été lancée pour promouvoir le commerce de proximité et rappeler à quel point il est important d’acheter local afin de préserver les emplois et l’économie locale.

 

La Fédération Départementale des Associations de Commerçants et d’Artisans des Hautes-Alpes, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes, le Conseil Général, la CMA ADREA et la Banque Populaire frappent fort et lancent une campagne de dix mois représentant les dix commandements. Cette campagne vise les commerçants, les artisans, les prestataires de services haut-alpins mais aussi tous les consommateurs. Elle s’adresse donc à nous tous.

Dix affiches, dix thématiques mais avec toujours le même slogan : la Proximité, c’est un choix. Cela commence le 1er mars 2015 avec le message: « Protégeons notre économie. Achetons local. Et vous, que faites-vous ? ». Les suivants adressent un message plus ciblé, la proximité est un gain de temps, la compétence à portée de main, faire vivre l’écologie, une garantie de fraîcheur, un service, etc. Affiches, autocollants, bannières à insérer dans les mails, tout est fait pour faciliter la communication pour les commerçants. Cette campagne collective, dynamique et moderne, 100% haut-alpine permettra aux commerçants de drainer davantage de monde dans leur boutique en sensibilisant le consommateur.

La création du site « Jachete-en-hautes-alpes.com » par Franck Rubino de Market 4 Web et Régis Bouchacourt de MIT Conseil est également proposée pour aider les commerçants dans leur démarche web. Ils pourront ainsi créer une page personnalisable avec présentation du commerce, horaires, localisation, marques disponibles en magasin, photos, bons plans ainsi qu’un fichier clients.

Stéphanie Piètre (Alterela) a exposé son diagnostic sur le commerce de proximité face à internet. « Certains prennent le train, d’autres restent sur le quai ». Tout est possible sur internet, donc face à l’achat en ligne, le commerçant doit s’adapter et trouver un moyen d’attirer la clientèle chez lui. C’est donc le moment d’innover pour répondre aux attentes de la société d’aujourd’hui.
« Avant, on parlait avec vous. Aujourd’hui, on parle de vous, vous devez donc parler avec les consommateurs », explique Stéphanie. Pour elle, le fichier clients est une mine d’informations à exploiter. « Il faut connaître les clients qui viennent chez vous pour les inciter à revenir, par le biais d’alertes SMS, les réseaux sociaux, des écrans et bornes tactiles. Il faut particulièrement cibler ceux qui cherchent des informations sur internet mais viennent acheter en magasin ». En effet, 92% des internautes fonctionnent ainsi, cela s’appelle « Web to Store ».

Frédéric Cavallino, président de la Fédération Départementale des Associations de Commerçants et d’Artisans des Hautes-Alpes nous donne son avis :
« La proximité touche tout le monde, que ce soit la banque, l’épicerie, le commerce, le médecin de quartier. Cette campagne de dix mois est une campagne prise de conscience.
Le consommateur doit être sensibilisé et réaliser que des commerçants de qualité sont en bas de chez lui. En cette période difficile économiquement, les commerçants doivent se remettre en question. Pourquoi les clients s’évadent ? La campagne est faite pour valoriser leur professionnalisme, que chacun puisse participer en fonction de son métier et de son territoire.
La plateforme Jachete-en-hautes-alpes.com est la continuité de la campagne et une grande force pour les commerçants indépendants qui y trouveront beaucoup d’aides. Il faut se servir du web pour favoriser la fréquentation en magasin.
Les 7 000 ressortissants de la CCI et de la chambre de métiers et d’artisanat peuvent télécharger le kit sur le site web de la fédération (www.fede05.fr) donc tous les commerçants seront informés et pourront ainsi participer à l’action. Il est impératif de comprendre que l’union fait la force.
Cette campagne doit TOUS nous faire réagir !»

 

Pour plus d’infos :
Marie-Claire PATTI-ROUX
Tel. 04 92 56 56 80
[email protected]

 

Texte et photos : Camille Badjily