Monnaie Locale Complémentaire et Citoyenne des Hautes-Alpes

  

Depuis 2008, la France a vu naître un grand nombre de monnaies locales complémentaires comme la Roue, créée en 2011 dans le Vaucluse et qui s’étend aujourd’hui sur une grande partie du territoire de la région PACA.

Dans les Hautes-Alpes, le projet d’une monnaie locale complémentaire est né d’une heureuse coïncidence. Suite à la projection du film « Demain », documentaire présentant différentes initiatives citoyennes, une petite vingtaine de personnes s’est réunie dans l’idée de travailler sur une monnaie locale… et pourquoi pas ! Après la création d’un groupe de travail et une formation sur les monnaies locales, l’association MLCC05 a vu le jour en mai 2016. Aujourd’hui, la Roue a le vent en poupe ! Un peu plus d’un an après sa mise en circulation sur le territoire des Hautes-Alpes, l’association compte aujourd’hui 450 adhérents/utilisateurs : 300 particuliers et 150 professionnels (producteurs, artisans, professionnels de la santé, distributeurs BIO, prestataires de service).

Installée sur un territoire qui suit naturellement le couloir d’échange de la Durance, la Roue a pour objectif demaintenir et de dynamiser les forces économiques locales et de valoriser la consommation en circuit court. « Acheter local est essentiel, nos achats sont nos emplois ! » nous précise François Beaurepaire, l’un des responsables de l’association, avant d’ajouter « La monnaie n’est pas une marchandise, tout comme l’eau, ce sont des biens communs qui ne devraient pas être privatisés. C’est l’une des valeurs essentielles de notre association ».

Concrètement, si l’on souhaite effectuer des achats en Roue, les particuliers comme les professionnels sont invités à adhérer à l’association, afin de pouvoir ensuite se rendre dans l’un des 15 comptoirs de change du département pour transformer leurs euros en roues (1 roue = 1 euro). La monnaie locale est un titre de paiement, qui fonctionne sur le même principe que les tickets restaurant ou les chèques vacances. Elle ne donne pas droit à un rendu de monnaie et les particuliers ne peuvent pas l’échanger contre des euros. En revanche, sa valeur reste stable et sa validité permanente. Et pendant que la monnaie locale circule, leseuros récoltés en échange des Roues alimentent un fonds de garantiesur des comptes bancaires éthiques NEF (Nouvelles Economies Financières). La liste des comptoirs de change et des professionnels acceptant la Roue est disponible sur le site internet de l’association.

Pourquoi payer en Roue ? Au delà d’un choix de consommation « éthique », cette monnaie est un outil qui permet de valoriser l’activité des professionnels et de réorienter la consommation des acheteurs vers un réseau de producteurs, commerçants et associations qui ont signé une charte sur des critères écologiques, sociaux et humains. Bien plus encore, elle instaure un rapport de confiance entre consommateurs et professionnels qui partagent les mêmes valeurs.

 

Association MLCC05
www.monnaielocale05.org
[email protected]
et sur Facebook

 

Texte : Aline Guillet
Photo : Camille la Caria