MARC ET MARYLINE BARBERO

Découvrir l’Afrique du Sud est une destination désirée depuis longtemps par Marc et Maryline, un couple de Briançon. Ils n’ont pas été déçus du voyage et nous racontent leur périple.

Partir en Afrique du Sud, c’est aller à la rencontre de la vie sauvage. A pied ou en 4X4, nous avons pour notre premier safari observé les « BIG FIVE » (les 5 grands mammifères craints par les chasseurs : lion, buffle, rhinocéros, léopard, éléphant), mais aussi les impalas, les zèbres, les majestueuses girafes, etc. La vie sauvage et ses scènes de vie fantastiques étaient notre objectif premier. C’est pourquoi, nous avons décidé d’y consacrer 7 jours complets.

Conseillés par des amis, nous sommes allés au Lodge francophone Mopaya, situé à quelques kilomètres du Parc Kruger (grand comme la Corse). Nous y avons rencontré le propriétaire passionné, Michel LAFORET. Ce lieu nous a permis de vibrer à chaque découverte de nouveaux animaux. L’émotion était à son comble quand nous avons suivi à pied dans la savane deux guépards, le félin le plus rare, le plus fragile et le plus menacé à la fois.

Sur les 10 jours restants et grâce aux conseils avisés de notre agent de voyage Richard, nous avons pu sillonner les routes du Sud du Pays. Emotions garanties durant les premiers kilomètres car la conduite est à gauche.

Découverte du Cap “Cape Town” et de son site unique et mythique Table Mountain, nous sommes au cœur de la Ville avec la Nature à proximité. Départ pour la péninsule du Cap et le Cap de Bonne Espérance “GOOD HOPE”, avec des paysages fantastiques tout au long de la route.

Nous avons fait un petit passage par la plage de Boulders Beach et pu observer les manchots. Nous avons terminé notre boucle par la plage de Muizenberg avec ses superbes cabines de plages colorées.

Départ du Cap pour Knysna : nous avons traversé la route des Jardins. Cette route est une alternance de paysages désertiques, de montagnes et de forêts grandioses avec une arrivée fantastique sur une lagune.
Nous avons achevé notre séjour par la route des vins. Les montagnes de Franschhoek nous ont fait penser aux Hautes Alpes. La culture de la vigne s’est développée à Franschhoek et dans toute la vallée du Drakenstein grâce à l’apport des Huguenots français au 17ème siècle. Dégustation de vins et repos pour nos derniers jours.

Notre voyage se résume en trois mots : fantastique, émotion, émerveillement !
Nous y retournerons c’est sûr ! Tant d’autres endroits sont à découvrir dans ce vaste pays. Le Cap et sa région magnifique sont à voir absolument.

Rédaction: Marc et Maryline Barbero