« Ne cherchez plus ailleurs ce que vous pouvez trouver chez nous ! »

Le constat est flagrant : la crise économique s’enlise, la concurrence en ligne sévit, les grandes surfaces s’étendent dans les grandes villes et les petits commerces de village luttent pour leur survie. Le territoire Haut-Alpin n’échappe pas à ce contexte plutôt alarmant.

Alors, à Chorges, l’association des commerçants a décidé de faire face et de prouver à tous que le commerce de proximité n’a pas dit son dernier mot et possède des armes inébranlables face aux colosses urbains et aux géants informatiques. Proximité, contact humain, conseil, convivialité, immédiateté, qualité, authenticité, sont autant de valeurs qu’il est difficile d’obtenir sur un clavier lors d’un achat. 

« D’autant plus qu’à Chorges, tous les secteurs sont représentés : alimentaire, vestimentaire, restauration, hôtellerie, informatique, banque, décoration, cadeaux-souvenirs, loisirs, beauté, accessoires, voyages… et les commerces sont ouverts toute l’année !» relève le nouveau vice-président de l’association, Bruno Revel.

UN COMBAT, UN SOUTIEN, UNE COMMUNICATION.

Aux côtés de Bernard de Vitry, qui a repris la présidence depuis 2014, cet ancien éditeur se bat pour redorer le blason des commerçants. « Nous avons décidé de communiquer tous ensemble pour valoriser nos commerces », précise Bruno. Soutenus par la campagne de proximité de la Fédération Départementale des Associations de Commerçants et d’Artisans des Hautes-Alpes, l’association redynamise ses brochures, ses affiches, crée un slogan, un visuel, bref, par une communication unitaire et collective, sur tous les fronts, elle vise la prise de conscience de tout un territoire. Valoriser l’artisanat, la production et le commerce local contribuera au retour d’une bonne santé économique de notre territoire de montagne. Sans compter les emplois que génère le secteur…

Les commerçants adhèrent à ce nouveau souffle et poursuivent leur combat. Ouverture à l’année, nocturnes en été, marchés du dimanche, les rideaux sont levés, tout est là pour attirer la clientèle locale.

Le prochain objectif sera de proposer en décembre un joli marché de Noël au public, avec une décoration conviviale et chaleureuse des rues commerçantes.

 

Texte : Marianne Alphand
Photos : Bruno Revel