Dans le grand sud marocain et la région des dunes de Merzouga a eu lieu, en mars dernier, le 5ème Raid Aventure Can-Am, avec Team Moto Quad.

Chaque participant a pu découvrir la beauté du désert marocain, traversant des terrains variés tels que les dunes, les oueds de sable, les plateaux désertiques, les oasis…le tout dans une ambiance de complicité.
Convivialité, liberté et sécurité étaient les maîtres mots lors de cette expérience sportive. Tout au long du parcours, mécaniciens, assistants, médecins et hélicoptère suivaient le raid afin d’assurer une intervention rapide en cas de besoin.

Les participants du raid Can-Am sont revenus avec des images pleins la tête et de nombreux souvenirs à raconter. Une équipe de 8 quadeurs est partie encadrée par le groupe Team Moto Quad de Briançon. Ils nous racontent cette belle aventure !

“Le périple dans ces étendues désertiques et stériles ou peu propices à la vie, nous a permis d’en apprendre plus sur nous-mêmes, de faire preuve d’humilité et de solidarité.
Les différentes étapes parcourues ont été organisées en vue de nous montrer les multiples facettes du sud marocain. L’esprit d’équipe et l’entraide au sein de la Team Moto Quad sont nés tout naturellement face à l’adversité et la diversité des difficultés rencontrées.
C’est dans cet esprit que le raid s’est déroulé, une expérience percutante et inoubliable d’où l’on ressort grandi et apaisé” nous explique Jean-François JOLY.

Pour Christophe Joly, c’est une expérience à renouveler :
“C’était mon premier raid, une aventure extraordinaire dans un paysage merveilleux, aux reliefs hallucinants et avec une équipe super rencontrée seulement dans l’avion. Une véritable amitié s’est créée au sein du groupe, ce qui nous a permis d’avoir un esprit de cohésion. J’ai été impressionné par Alain Guille, un homme sourd et muet. Malgré cette barrière, il était très à l’aise sur le raid, c’était facile d’entrer en contact avec cet homme admirable. Il a été un exemple pour nous tous. Nous avons vécu de très bonnes sensations dans le désert.

Le tracé était abordable pour tous, mais cela n’a pas empêché les chutes. Toute l’organisation de ce raid était parfaite et sécurisante. Pour exemple, lors d’une étape, j’ai cassé ma courroie, elle a été réparée le soir même par une équipe de professionnels.
Quand on y goûte, on y revient obligatoirement. Dommage que ça ne dure que 10 jours” nous confie-t-il.

Si vous voulez faire partie de l’équipe l’année prochaine et vivre cette expérience unique, rendez-vous chez Team Moto Quad à Briançon.

Rédaction : Camille Badjily.