J’ai 6 ans, les grandes vacances arrivent et comme toutes les petites filles, j’attends cela avec impatience. Un mois chez mes grands-parents!!!!!!! Demain matin, c’est enfin le départ à la mer, à l’autre bout de la France.
Mais voilà, tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite…Mon grand-père me viole de mes 6 ans à mes 12 ans. Six longues années !
C’est au début de mon adolescence que je réalise vraiment ce qui s’est passé. Je comprends que ce que mon grand-père me faisait n’est pas normal.
Cependant, je n’en parle à personne par crainte de la réaction des autres.
Je « vivote » pendant des années en faisant bêtise sur bêtise. J’aurais pu finir très très mal!!!

Un jour, lorsque ma fille alors âgée de 7 ans me demande de lui acheter une robe, je ne peux pas, je dis non. J’ai trop peur de la façon dont on pourrait la regarder ou même la toucher.
Après une nuit d’insomnie et de réflexion, le 10 août, je me lève et je dis STOP.
A 26 ans, soutenue par ma famille et mes amies, je porte plainte pour viol à la gendarmerie. Je peux enfin tout raconter : 14 ans après ! 
Le procès dure 5 ans !!
Aujourd’hui, à 33 ans, j’ai enfin gagné. Mon grand-père a été reconnu coupable de pédophilie.
Je me sens apaisée, libérée de mon fardeau. J’ai réussi mes études d’aide soignante, mes amies fidèles sont toujours là en cas de petite déprime et je suis comblée par mes deux magnifiques filles.

Nous avons TOUS droit au bonheur!
Me libérer m’a permis d’aider mes filles et depuis je leur achète des robes avec plaisir et sans culpabilité !!!!!

Rédaction : Anonyme.