Que sa quo ?
Le gyro, gyrocoptère ou également appelé autogire est un ULM sans ailes, il a l’allure d’un petit hélicoptère. D’une maniabilité exceptionnelle et d’une stabilité étonnante, le gyro permet d’atteindre une vitesse s’étendant de 20 à 150 km/h en moyenne, un pur plaisir.

Il faut remonter en 1923 avec M. Juan de la Cierva pour découvrir la naissance de cette fabuleuse machine. Une des premières utilisations en a été la surveillance en tractif au dessus d’un sous-marin pendant la seconde guerre mondiale. On doit au gyrocoptère d’avoir été à l’origine de la construction des rotors permettant la mise au point de l’hélicoptère, et non l’inverse !
Pour faire simple, la différence entre ces deux machines est que le rotor du gyrocoptère est totalement libre (autorotation permanente) tandis que celui de l’hélicoptère est entrainé par le moteur.

Aujourd’hui l’autogire est un engin de loisirs et de travail aérien.
Répertorié classe 4 de la catégorie ULM (Ultra Léger Motorisé), il est apprécié par un public de plus en plus important en raison de sa maniabilité et de la sécurité de vol qu’il procure.

Plusieurs constructeurs, Français, Italiens, Espagnols et Allemands, se partagent le marché européen, mais on répertorie également de très nombreux modèles de constructeurs amateurs, dont la validation finale des machines revient à la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) sur présentation d’un dossier de navigabilité. Construire sa machine permet de pouvoir voler pour un coût raisonnable, mettant ainsi le vol à la portée du plus grand nombre.
Pour piloter un autogire, il faut être titulaire du brevet théorique et pratique de pilote ULM.
Il est possible de découvrir le plaisir du vol sur cet appareil lors d’un baptême de l’air à Tallard en compagnie de Pascal (ULM Light System). En revanche, pour apprendre à piloter, il faut accepter de faire quelques kilomètres supplémentaires en direction de Montélimar, d’Avignon ou de Grenoble.
Gérard BEAUDOIN, passionné, constructeur amateur, pilote depuis 1983 et instructeur, vous apportera tous les renseignements utiles et techniques sur cet appareil et vous informera comment construire son propre gyro ou passer son brevet. Contact : 06 71 41 22 87.

Tous les ans, le rassemblement annuel des gyrocoptères a lieu pendant le week-end de la Pentecôte au Bois de la Pierre (31) : « La Mecque de l’autogire ». Cette manifestation est l’occasion de découvrir de nombreuses machines, des pilotes passionnés et d’assister à des démonstrations en vol.
Et dans les Hautes-Alpes, le 28 juin prochain, rendez-vous à la Fête de l’air à Aspres sur Buëch.
Avis aux amateurs !

Texte et photos : Agnès Beaudoin