Installation photovoltaïque

Produire de l’électricité d’origine solaire est la mission que s’est donnée le collectif Ener’guil et Energies Collectives. Ils ont pour but principal de louer des toits pour y installer des panneaux photovoltaïques et revendre l’électricité ainsi produite à EDF et Enercoop. Nous sommes allés à leur rencontre.

Energies Collectives
C’est une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) qui a pour objectif de contribuer concrètement à l’accélération de la transition énergétique sur le territoire de l’embrunais-savinois, par et pour les citoyens. Elle a été créée en 2016 et compte actuellement 209 coopérateurs (particuliers, collectivités publiques et entreprises). Les centrales solaires sont installées sur des toitures de particuliers, d’entreprises et sur des bâtiments publics. Ces installations sont financées en partie par le capital social apporté par les sociétaires et complétées par des prêts bancaires octroyés par la Nef (banque coopérative éthique). Energies Collectives sensibilise également sur la sobriété énergétique afin d’encourager les économies d’énergie car c’est le pilier essentiel de la transition énergétique.
Elle organise le Défi des Familles à Energie Positive dès le mois de septembre et sera présente à la Foire Bio d’Embrun.
La SCIC recherche activement des toitures à équiper sur l’embrunais et le savinois.
Vous pouvez également vous engager en prenant des parts sociales d’un montant de 50 euros pour devenir un coopérateur et acteur engagé dans la transition énergétique.
www.energiescollectives.fr
Facebook : EnergiesCollectives05

ENER’GUIL
Sur l’ensemble du territoire du Parc Naturel Régional du Queyras, la SCIC Ener’Guil fédère 250 sociétaires depuis bientôt 6 ans. C’est l’une des centrales villageoises qui implique le plus de citoyens. Le but d’Ener’Guil est de produire de l’énergie renouvelable grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques. 
En 2015, la première tranche de travail est lancée. L’installation s’est faite sur neuf toits publics et un toit privé, toutes faisant près de 9 kWc, soit 88 kWc au total. En 2018, la deuxième tranche compte cinq nouvelles toitures, dont une école, soit 54 kWc au total. La production des sites s’est élevée à 193 220 kWh en 2019.Actuellement, 5 nouveaux toits sont en cours d’installation et Ener’Guil recherche d’autres toits publics à équiper. 
Les deux installations de Saint-Véran sont les centrales photovoltaïques raccordées au réseau les plus hautes de France. Cette situation géographique offre une productivité importante qui monte jusqu’à 1550 kWh/kWc/an.
Depuis 2017, la coopérative a commencé à vendre l’électricité produite par l’un des sites et un second est prévu début 2021.
[email protected]
www.energuil.fr

Texte : Camille La Caria
Photos : Energies collectives et Ener’guil