Notre terre regorge de bienfaits naturels. Tout près l’un de l’autre, simplement séparés par la Durance, nous vous présentons deux sites particuliers et à la fois remarquables de notre département.

La source d’eau chaude du Plan de Phazy est un site devant lequel vous avez de grandes chances de passer puisqu’elle est située le long de RN94, sur les communes de Guillestre et Risoul. Il s’agit d’un site historique majeur des Hautes-Alpes !
Mais, savez-vous pourquoi l’eau du Plan de Phazy est chaude toute l’année?
L’eau remonte de la faille de la Durance (plaque de Briançon / plaque d’Embrun), située à 1 000 mètres de profondeur. L’eau de la montagne descend dans la faille de la Durance, se minéralise et se charge en gaz carbonique. Elle se réchauffe en profondeur et se refroidit en remontant. L’eau qui remonte de la faille est riche en minéraux, notamment en oxyde de fer qui lui donne sa couleur rouge, et en silicium, calcium, magnésium, chlorures et sulfates. La composition de l’eau explique ses propriétés et ses vertus thérapeutiques. Souvent oubliée, cette eau peut soulager lors de traitement des maladies de peau, des rhumatismes, des infections respiratoires, des congestions, des affections articulaires, etc.
Aujourd’hui, le site est utilisé via les 4 bassins extérieurs. N’hésitez pas à venir prendre un bain à 26°, détendez-vous et profitez des propriétés cicatrisantes, relaxantes et bienfaisantes de ces eaux miraculeuses connues depuis l’Antiquité ! Attention à ne pas boire l’eau qui n’est pas filtrée contre les bactéries.  

 

La Fontaine Pétrifiante de Réotier est un lieu magique qui surprendra tous les visiteurs. Certains y voient une gueule de monstre ou un dragon crachant de l’eau. C’est une particularité géologique également issue de la faille de la Durance.
L’eau de la Fontaine provenant d’une source thermo minérale, avoisinant les 22°, est riche en gypse et en calcaire.
Au contact de l’air, l’eau chargée en carbonates forme des stalactites et des concrétions aux contours étranges évoluant sans cesse au fil du temps.
Cette cascade à la fois fragile et inquiétante se constitue de deux parties : un chenal aérien d’arrivée d’eau s’achevant par un déversoir et une large vasque dans laquelle sont emprisonnés insectes, brindilles et feuilles dans le calcaire.
Au début des années 1980, une partie de la tête s’est brisée sous son propre poids. Cependant, elle se reconstitue peu à peu naturellement grâce à l’apport d’infimes particules calcaires.
L’eau et la roche sont des éléments clés du Guillestrois. Ici, leur mélange a créé un site pour le moins particulier. La Fontaine est aujourd’hui une curiosité naturelle unique dans le département.
La société de cosmétiques L’Occitane en Provence a conclu un accord pour utiliser l’eau de la fontaine pétrifiante dans ses produits de beauté, soit 5 000 litres d’eau par an.