Étrange rêverie et légèreté profonde

Marie-Sophie Koulischer a développé sa démarche artistique autour des éléments naturels  qui exercent sur elle depuis toujours une véritable attraction.

Née en Haute-Savoie, elle passe son enfance au pied du Jura. Elle y découvre son attrait pour les arts plastiques, mais également son admiration pour la beauté des formes, couleurs et matières offertes par la nature. Titulaire d’une licence d’arts plastiques obtenue à Bruxelles, c’est par choix qu’elle vient avec sa famille s’établir dans les Hautes-Alpes, au début des années 90. Ce milieu montagnard et sauvage ouvre à cette passionnée de randonnée des perspectives nouvelles dans le domaine du Land Art et de l’art éphémère.

Formée en 2005 à l’Ecole Marie Pré, elle y découvre et approfondit l’utilisation du dessin centré (Mandala), ce qui lui ouvre une dimension plus globale et spirituelle et influence sa démarche créatrice.

Pendant plus de 20 ans elle a récolté les éléments que la nature crée. Elle les a utilisés tels qu’elle les a trouvés. En parallèle, elle a découvert avec fascination les techniques ancestrales de fabrication du papier artisanal. En l’appliquant aux végétaux, elle a apprivoisé un procédé qui l’interpelle et l’enthousiasme : par la cuisson, les plantes récoltées subissent une transformation et deviennent matière à créer ! 
« Les fibres révélées parlent d’une façon nouvelle du végétal et se présentent différemment selon la saison, selon les plantes, selon le terrain. La matière se délie dans l’eau, se déploie, se livre et c’est dans l’intimité de la plante que j’entre pour entamer un dialogue avec elle avant de la façonner en feuilles et dentelles délicates et sensibles. » ajoute Marie-Sophie Koulischer. « A travers ces fibres de cellulose, l’expression végétale traduit subtilement la finesse et la fragilité de la plante, mais aussi, et de façon plus surprenante, sa force et sa solidité. »


Où découvrir son travail ? 
• Au salon de coiffure Terre d’argile (rue Colonel Roux à Gap) – au printemps 
• Dans le cloitre de l’Abbaye de Boscodon (Crots) – de début mai à fin septembre
• Lors d’ateliers de création de papier végétal, se renseigner auprès de l’artiste

Tel. 06 75 33 89 67 
[email protected] 
www.msdk.fr

Propos recueillis par Aline Guillet – Photos : Gérald De Vivès & Marie-Sophie Koulischer