A moins de 4h d’Embrun, le voyage culturel est étonnant, les rencontres multiples et la connaissance ludique !

Milan, capitale de la mode et du design est une ville dynamique qui accueille cette année l’exposition universelle qui rassemble 40 pavillons architecturaux et 144 pays participants. Cet événement international, à nos portes, était pour nous une occasion unique de voir un concentré d’innovations et nous avons été comblés par la diversité de nos découvertes.
Pour ceux qui ignorent le but d’une exposition universelle, cela existe depuis la fin du XIXe siècle et des grandes villes comme Paris, Bruxelles ou Londres ont été des lieux privilégiés où le monde entier pouvait découvrir la modernité en terme d’inventions technologiques et architecturales, comme notre célèbre Tour Eiffel !
L’exposition universelle 2015 a pour thème « nourrir la planète, énergie pour la vie » et les pays participants sont invités à mettre en avant leur culture, leurs actions et leurs savoir-faire autour de ce thème.
De prime abord, la thématique nous a semblé un peu ciblée et pas très attrayante, néanmoins, tout est fait pour rendre le message abordable pour les petits et les grands. 

Notre motivation, il faut l’avouer, était de découvrir les prouesses architecturales étonnantes. De nombreux pays déploient sur le salon, une inventivité incroyable, où le bois a une place de choix. Le pavillon français, de ce point de vue, est très réussi, avec une architecture très verdoyante et une charpente haute couture, dont nous pouvons être fiers !
La Belgique, la Malaisie, la Thaïlande, le Japon et bien d’autres arborent aussi des pavillons de bois créatifs qui explorent la mise en œuvre de ce matériau très prisé mondialement.
Ces constructions éphémères nous donnent le ton sur ce qui peut se faire de mieux de nos jours et cela est assez rafraîchissant et enrichissant !

Parfois, c’est l’intérieur des pavillons qui crée la surprise en présentant des projets innovants, des œuvres artistiques, poétiques ou des rencontres musicales inattendues. Le cas du pavillon vietnamien nous a accroché par sa construction réalisée en bambou, dont l’esthétisme était visuellement attirant. Nous avons eu la chance de tomber sur une prestation musicale traditionnelle de grande qualité, révélant d’une belle façon un pan de la culture de ce pays. La rencontre a été fantastique, une pause dans ce périple de découvertes.

Périple est d’ailleurs un faible mot ! Bien chaussés et en forme, il faut avoir beaucoup d’énergie pour affronter les files d’attente devant les pavillons les plus en vue. Ceux du Japon et d’Italie étaient pris d’assaut. Après cette expérience, il n’est pas superflu de conseiller de prendre un pass sur 2 jours.

La nuit tombée, les bâtiments s’éclairent, la musique et des spectacles démarrent et l’on peut trouver des endroits forts sympathiques pour siroter un verre ou danser. D’ailleurs, la plage horaire est large, puisque c’est ouvert de 10h à minuit, ce qui permet aux milanais, pour 5€ l’entrée, de profiter du lieu à partir de 18h, pour une soirée au cœur de l’expo.

Ce fut un week-end riche en découvertes et en émotions. Nous conseillons à tous de profiter de cette vraie opportunité de vivre un événement qui a peu de chance de se reproduire aussi près de chez nous dans les années à venir.

A titre d’information, l’exposition universelle ferme ses portes le 31 octobre, il reste donc un peu de temps encore pour s’y rendre. Nous vous conseillons de visiter le site officiel de l’expo (www.expo2015.org), pour réserver vos places mais aussi pour voir à l’avance les éventuels spectacles ou animations prévues le jour de votre venue.

Alors, n’hésitez plus et faites votre propre expérience d’une expo universelle!

Texte : Sonia Zérillo, Muriel Gassin
Photos : Christophe Zérillo