Pour sa 4ème édition, RIROZOR est sous le signe de la nouveauté, avec en supplément une ouverture du Festival en musique et un concours de jeunes talents d’humoristes.

Tous les soirs, du 26 février au 1er mars 2018, le rendez-vous a lieu à la salle Espace Rencontre et Culture des Orres.
L’idée de ce festival d’humour au ski est survenue durant l’hiver 2013 aux Orres, autour d’une bonne raclette entre amis. Parmi ces personnes, Florent Peyre, humoriste-comédien devient le parrain de ce festival d’humour. Il décide d’inviter ses amis du métier à le rejoindre pour créer l’événement. Pendant une semaine, ils ont plaisir à venir skier, se balader sur la station et nous proposer chaque soir un spectacle de qualité. L’idée est de concevoir un événement pour tous à dimension comique, que nous pourrons retrouver chaque année. Florent souhaite mélanger les générations et les sexes, même si cette année, la femme est moins présente sur scène.
« Ma station n°1 sans aucune hésitation, c’est Les Orres. J’y organise le Festival RIROZOR et on y est très bien accueilli. J’aime son côté familial. Le domaine skiable est à taille humaine et il y a une ambiance village super sympa. C’est une station qui a envie que ça bouge ! »

Florent et l’équipe d’organisation tirent des enseignements des années précédentes pour s’améliorer et proposer encore mieux. Soutenus par la station, ils innovent en nous offrant le groupe de musique Arcadian en exclusivité pour l’ouverture du Festival, le lundi 26 février sur le front de neige. Une nouvelle soirée est également organisée avec un concours de jeunes talents pour nous faire connaître les nouvelles têtes du rire…

 

Mardi 27 Février 
Issa Doumbia : 1ère Consultation
« On est toujours dans la retenue lors de sa première consultation chez le psy. Issa, lui, se laisse aller à l’exubérance et se déchaîne au travers de personnages plus délirants les uns que les autres pour nous livrer une partie de lui même…
Venez découvrir la schizophrénie d’Issa le temps d’une consultation épique remboursée (ou non) par la Sécurité Sociale. »

Jeudi 1er Mars
Jean-Marie Bigard : Nous, les femmes
« C’est mon 10ème Spectacle, ça se fête !!! Pour l’occasion, j’ai décidé de donner la parole aux FEMMES !!! C’est mon Premier ONE WOMAN SHOW. Moi en femme…. Je vous garantis que les hommes vont en prendre plein la gueule…moi le premier !!! » Jean Marie BIGARD

 

Nouveaux talents du rire RIROZOR
Autre nouveauté cette année, Florent Peyre vous présentera ses jeunes talents, le mercredi 28 février.

Ces nouveaux talents sont des coups de cœur de Florent Peyre. Ils comptent bien devenir les grands noms du rire de demain ! Lors de ce concours, un prix du jury sera décerné. Ce jury VIP sera composé de 4 personnes de tout secteur artistique, pas seulement des humoristes. C’est tout ce que l’on peut savoir pour le moment, mais, pourquoi pas un attaché de presse, un réalisateur ou une personnalité médiatique…?

Présentation des jeunes talents :
Julien Schmidt : « Parfaitement équilibré »
Pour ce one man show, Julien Schmidt n’interprète pas moins d’une dizaine de personnages et les incarne tous avec une réelle sincérité, un engagement total et un plaisir contagieux. Il va rendre ces personnages insupportables, exubérants, fous, attendrissants, mais toujours irrésistiblement drôles.

Ya Nick : « Il me fatigue »
« Je suis né handicapé, bègue, homosexuel avec un physique d’arabe. Sacré challenge, autant en rire et faire rire ! » Ya Nick est un humoriste, tordant, décalé, percutant et tout en autodérision. Du haut de son 1mètre 58, Ya Nick est un bout en train toujours prêt à faire rire par ses expressions, mimiques et anecdotes et ses imitations de Naomi Campbell ou Madonna.

Yann Guillarme : « Fou le bordel »
EXCESSIF, FESTIF, JOUISSIF : Yann est une bête de scène ! Comédien et véritable show man, Yann attrape son public et ne le lâche plus, jusqu’à la dernière minute. Un prof mettant les mêmes notes à Mohamed et Jacob, pour éviter les conflits. Un colonel préparant ses spermatozoïdes pour la course de leur vie. Un bar breton noyé sous l’alcool où les nains servent de fléchettes…

Mathias Pradenas : « La montée des marches »
Après avoir eu son bac de justesse, Jean-Charles Costa décide d’arrêter les études pour devenir acteur. Ses parents décident de le mettre à la porte. Seul contre tous et son rêve dans la poche, il doit trouver un travail et un appartement pour gagner son indépendance.
Il passe musicalement du rire à une galaxie surprenante d’émotions fortes.

Patrick Chamfray : «Sont seuls en scène »
Etant passionnément amoureux des mots, de complications de phrases, de digressions, de poésie, et de non-sens, il a évidemment écrit le texte de ce spectacle avec ces outils, servi par un phrasé atypique.
Ce spectacle est une réflexion sur des points de vue différents, qui n’apportera aucune réponse à des questions que l’on n’aurait de toute façon jamais dû se poser.