Du treillis au bikini

Vanessa HONORE est originaire de Gap. A la fin du collège, elle quitte le département pour aller en classe sport-études Hand-Ball à Marseille. Puis, elle poursuit ses études de Lettres et Langues étrangères (Maîtrise d’ Italien) à Aix-en Provence.

Vanessa est une battante, rigoureuse, sérieuse, sportive et a un tempérament de fonceuse. Elle veut de l’action et du changement dans sa vie, c’est pourquoi elle décide de s’engager dans l’Armée de Terre. Vanessa devient la fierté de sa famille en intégrant, en septembre 2000, l’ENSOA (Ecole Nationale de Sous Officiers d’Active) à Saint-Maixent.

Après 8 mois de formation militaire « à la dure », elle sort Major de sa promotion. Elle rejoint ensuite l’Ecole de spécialisation à Rochefort, dans la branche administration ressources humaines. Grâce à son excellent classement, elle peut choisir « LE » régiment que tout le monde convoite. A savoir, le 1er régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine à Bayonne, régiment des Forces Spéciales de l’Armée de Terre, où elle est affectée à la direction des ressources humaines, en septembre 2001.

C’est alors le début d’une série de stages d’aptitude: stages régimentaires d’insertion, brevet de parachutisme, stages de formation, etc. En plus de son travail de bureau, elle effectue toutes les activités au même titre que ses camarades masculins: sauts, entraînement sportif, tests, et bien évidemment missions courtes et opérations extérieures.

Elle a eu l’opportunité de partir deux fois en Côte d’Ivoire et une fois en Afghanistan. Ces missions difficiles font partie de ses plus belles expériences.


En 2005, elle intègre l’école des officiers de Saint-Cyr Coëtquidan et retourne au régiment en qualité d’officier sous contrat, pour occuper le poste de Linguiste.
Pour Vanessa, ces 10 ans au sein de l’Armée ont été remplies d’échanges, d’expériences, de contacts mais aussi de périodes difficiles, fatigantes et stressantes : 10 années intenses et très formatrices.

Puis, elle a eu envie de changement. Elle choisit donc de se reconvertir. Elle part au CNSD (Centre National des Sports de la Défense) où elle prépare son BPJEPS AGFF pour être professeur de Fitness. Elle commence à Bayonne puis enchaîne les formations, travaille à Chambéry, à Versailles, à Paris et décide enfin de retourner chez elle, à Gap : décision prise avec son mari (Lieutenant rencontré au régiment).

« Nous avons troqué la grisaille et le trafic parisien contre le soleil et le sport à Gap. Une décision que nous ne regrettons pas. Très sportifs tous les deux, nous avons trouvé ici notre équilibre. Ce retour aux sources près des parents, des amis et de tous ceux qui m’ont tant manqués fait partie de l’équilibre que je recherchais. »

Vanessa travaille maintenant au Fitness Center, boulevard Pompidou à Gap où elle souhaite donner un nouveau souffle à l’activité. Vanessa pratique également le fitness en compétition. En octobre 2001, elle remporte la 1ère place lors de sa première compétition « Gym and Co » et termine 3ème au championnat de France IFBB en 2012. Ambitieuse, battante et fonceuse, Vanessa vise le titre et la 1ère place pour 2013.

Rédaction: Camille BADJILY