Là-haut sur la montagne

L’hiver s’installe dans nos vallées et, sur les hauteurs, la vie persiste dans les villages et les hameaux perchés. Quelques irréductibles, attachés à leurs racines ou tombés amoureux du cadre et de la sérénité qui règne là-haut sur la montagne, nous dévoilent leur petit paradis.   

Souliers
CHATEAU VILLE-VIEILLE

Sur les hauteurs de la commune de Château Ville-Vieille se niche Souliers, un petit hameau baigné de soleil. La route serpente le long du vallon, suivant les méandres du torrent gelé dont la végétation cristallisée scintille. Le hameau, ramassé en deux quartiers séparés par un couloir d’avalanche, est dominé par l’un des plus hauts sommets du Queyras : le Pic de Rochebrune. Le site est propice à la détente, à la contemplation et à la pratique d’activités sportives hivernales. Rejoindre la vallée de l’Izoard en ski de fond en passant par le lac de Roue, un site magique aux allures de fjord, arpenter les pistes forestières à raquettes ou atteindre le plateau du lac de Souliers, la crête de Coste Belle et le Pic Ouest en ski de randonnée sont autant d’expériences uniques au cœur de paysages fabuleux. 

Serre-Eyraud 
ORCIERES MERLETTE

Serre-Eyraud, est un plaisant petit village, proche d’Orcières, qui offre un petit domaine skiable très prisé des puristes de la glisse ! Au milieu des mélèzes, les amoureux du ski « nature » ou les promeneurs rêveurs goûtent au charme de ce hameau connu pour sa bonne neige. Anti « bling bling », ici pas de superflu, on va à l’essentiel, une montagne préservée, un accueil chaleureux, on a presque l’impression d’avoir réservé la station pour skier en famille ! Pas compliqué de se retrouver dans le village, le même bâtiment sert de Bar/restaurant, caisse de remontées mécaniques, salle hors sac et Office de Tourisme… et si vous êtes sages, on conserve même vos chaussures devant le poêle pour qu’elles soient chaudes à votre retour ! 

Le Roux d’Abriès
ABRIES

Perché entre 1700 et 1800 m d’altitude au-dessus du charmant village d’Abriès, le hameau du Roux est composé d’environ 75 maisons, mais seulement 35 personnes y résident toute l’année. A la frontière italienne, son emplacement sur le flanc du massif de la Gardiole, est fréquemment soumis au phénomène de « retour d’est » : ces chutes de neige intenses  peuvent parfois isoler le village pendant plusieurs jours. Tandis que le hameau est protégé des inondations et des avalanches, la physiologie de la route d’accès ne comporte pas moins de 7 couloirs d’avalanche… ce qui peut rendre le déneigement parfois extrêmement compliqué ! Alors coupés du monde, les habitants du village en profitent pour veiller les uns sur les autres et se retrouver au coin du feu pour prendre un repas ensemble. Le Roux d’Abriès est le site idéal pour se ressourcer dans un cadre naturel préservé ou pour pratiquer la randonnée à skis dans le vallon de Valpréveyre et le massif de la Gardiole. 

Propos recueillis par : Aline Guillet