L’éleveur François BLANC (GAEC du Val d’Azur) accompagné de Christian BLANC (Président du Parc Naturel Régional du Queyras et Maire d’Arvieux) et de Éric LIONS (Président de la Chambre d'Agriculture 05) ont reçu la médaille d'or du Concours Général Agricole 2024 dans la catégorie Prairie de fauche de montagne sur le stand du Ministère de l’Agriculture, à l’occasion de la 60ème édition du Salon International de l’Agriculture © Patrick DOMEYNE
# Plus2Agriculture
Le 29 Février

Des prairies du Val d’Arvieux décrochent l'or au Salon International de l'Agriculture

Dans le cadre de la 60ème édition du Salon International de l’Agriculture, le GAEC du Val d’Azur à Arvieux, a décroché la médaille d’or du Concours Général Agricole des Pratiques Agro-Ecologiques (Catégorie Prairies et Parcours/Fauche prioritaire de montagne). Un dossier porté par le Parc Naturel Régional du Queyras et par la Chambre d’Agriculture 05. Cette médaille vient récompenser trois jeunes éleveurs arvidans engagés parallèlement dans le projet de reconnaissance AOP Bleu du Queyras. C’est la 44ème médaille au compteur de la délégation des Hautes-Alpes dans ce SIA 2024.      

François, Damien et Simon. Cela aurait pu ressembler à un film de Claude Sautet. C’est pourtant trois jeunes éleveurs associés du GAEC du Val d’Azur à Arvieux qui ont décroché aujourd’hui au Salon International de l’Agriculture, la médaille d’or du Concours Général des Pratiques Agro-Ecologiques (catégorie Prairies et Parcours/Fauche prioritaire de montagne). Une médaille décernée par le jury pour une parcelle située à 1900 m d’altitude sur l’alpage de Catinat, au cœur d’une vallée orientée sud dont les prairies naturelles sont exploitées par les éleveurs en fonction de l’altitude et de l’orientation pour une fauche à la période optimale. Une parcelle de 2ha, située dans une zone touristique (chemin de randonnées, domaine nordique…), originale dans cette zone géographique du fait de sa production et de sa fraicheur, parfois pâturée à l’automne selon les besoins. Des particularités naturelles préservées et travaillées par les trois éleveurs, conscients du rôle essentiel de cette terre d’altitude pour l’autonomie fourragère de l’exploitation mais aussi pour le maintien d’une biodiversité importante (près de 40 espèces de plantes).

Damien, Simon PHILIP et François BLANC dans leur exploitation du GAEC du Val d'Azur à Arvieux.  © Patrick DOMEYNE
Damien, Simon PHILIP et François BLANC dans leur exploitation du GAEC du Val d’Azur à Arvieux. © Patrick DOMEYNE

Portée par la Chambre d’Agriculture des Hautes-Alpes et par le Parc Naturel Régional du Queyras, cette médaille vient récompenser l’investissement du GAEC du Val d’Azur dans le tissu agricole local. Une forte implication dans la démarche de reconnaissance AOP Bleu du Queyras mais aussi dans la production de lait pour la fromagerie de Château-Ville-Vieille avec la tarine, race bovine emblématique de montagne, sans oublier le développement récent d’un atelier vaches allaitantes Aubrac pour la commercialisation de caissettes en circuits courts s’appuyant sur l’abattoir intercommunal des Hautes-Vallées. À noter que le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras, dispose aujourd’hui d’un millier d’hectares encore fauchés par une quarantaine d’agriculteurs et d’agricultrices. Des prairies étalées entre 1000 m et 2000 m d’altitude.

En 2023, le GAEC de la Ferme du Bayle à Réallon (Parc National des Ecrins) avait obtenu le titre. Pour le Parc Naturel Régional Queyras, c’est une nouvelle médaille qui tombe aujourd’hui dans son escarcelle, dans ce registre toujours très convoité des pratiques agro-écologiques, après l’argent en 2015 de Philippe Alberge (catégorie pâturage exclusif), l’or de Francis Blanc (catégorie Fauche et pâturage) et l’argent du GAEC Bonnabel de Vars en 2021 (catégorie prairies et parcours). C’est la 44ème médaille pour les Hautes-Alpes dans ce SIA 2024.