Réunion Pré de Mme Carle
# Plus2Aménagements
Le 31 Mai

L’accès au Pré de Madame Carle menacé

La saison estivale va bientôt commencer, les randonneurs à ski sont en nombre mais l’accès au Pré de Madame Carle est menacé. En effet la route est sur certaines parties inondée et des passerelles ont été posées pour permettre aux randonneurs de traverser les nombreux bras de rivières apparus.

Le parking a vu sa superficie réduite à presque néant et la fonte des neiges, à venir très prochainement, entraînera une augmentation du niveau d’eau. Ces problématiques se répètent d’année en année, s’amplifient et s’accélèrent avec le changement climatique. 

La Communauté de Communes du Pays des Écrins organisait une rencontre ce vendredi 31 mai, entre Gaëlle MOREAU, Maire de la Commune de Vallouise-Pelvoux et tous les partenaires institutionnels, sur site, pour faire un état des lieux, trouver des solutions d’urgence à l’aube de la saison estivale mais aussi s’accorder autour d’un constat global qui permettrait de proposer des scenarii d’accès pérennes au Pré de Madame Carle. 

Étaient présents à cette visite de terrain des agents de la Sous-préfecture de Briançon, du RTM (Restauration des terrains en Montagne), de la DDT (Direction départementale des Territoires) service eau & service risques, du Parc national des Écrins, de la Mairie de Vallouise-Pelvoux, du Conseil Départemental et de la Communauté de Communes du Pays des Écrins.

La situation est délicate sur ce site majeur très fréquenté. Le niveau des cours d’eau va augmenter, menaçant la sécurité du parking et des passerelles. Effectuer des travaux d’urgence pour maintenir les accès ne suffit plus et rien n’assure qu’ils tiennent sur une saison complète. 

Cependant l’urgence est la saison d’été, même s’il y a l’urgence d’une réflexion pour les années à venir. 

Ainsi, il a été décidé que, dès la semaine prochaine, une intervention sera effectuée pour dévier le cours d’eau et assécher le parking. Durant l’été des travaux seront opérés sur le torrent de la Momie pour le renvoyer en rive gauche. Il faut, dès à présent, inciter les randonneurs et visiteurs à se garer bien en amont et cheminer à pied jusqu’au site. Une possibilité de proposer un stationnement à Pelvoux et de prendre une navette jusqu’au Pré de Madame Carle est envisagée car les parkings à Ailefroide sont déjà saturés. 

Une réunion est prévue dès la fin de semaine prochaine pour constater dans quelle mesure l’assèchement du parking fonctionne. Toutes les forces en présence se sont accordées pour commencer à travailler sur un nouveau projet d’aménagement du Pré de Madame Carle. Aujourd’hui, la morphologie du site a changé, le retrait glaciaire est engagé et la solution du déplacement de matériaux ne fonctionne plus. Il faut composer avec la nouvelle topographie et s’engager sur une réflexion globale.

www.cc-paysdesecrins.fr

Facebook