L'ensemble de la délégation des Hautes-Alpes rassemblée à la nouvelle Maison des Agriculteurs de Gap à une semaine du coup d'envoi de la 60ème édition du Salon International de l'Agriculture de Paris, le dixième pour les Hautes-Alpes depuis 2014. (© Cédric Tempier/ADDET05).
# Plus2Agriculture
Le 15 Février

Les Hautes-Alpes fêtent leurs 10 ans de présence au Salon International de l'Agriculture

C’est une édition anniversaire à plus d’un titre pour ce Salon International de l’Agriculture 2024 qui ouvrira ses portes du 24 février au 3 mars à Paris. Si la « plus grande ferme de France » fêtera à cette occasion son 60ème anniversaire, les Hautes-Alpes souffleront quant à elles leurs dix bougies de présence dans les allées de la Porte de Versailles.

À l’initiative du Département, de son Agence de Développement et de la Chambre d’Agriculture, une délégation de haut-alpins forte de 200 représentants issus de toutes les filières de l’agriculture de montagne sera présente sur un stand de plus de 125 m2, doté d’un espace animations, d’une boutique et d’un coin gourmand (avec bar à bière, à cocktails et même d’un bar à tourtons !) auquel s’ajoutera un stand de 64 m2 au Salon du Fromage et des Produits Laitiers.

Cet anniversaire se traduira également par une participation record au Concours Général Agricole avec plus de 140 produits en lice et quelque 40 producteurs.

C’est dans les nouveaux locaux de la Maison des Agriculteurs des Hautes-Alpes à Gap que toute cette délégation s’est retrouvée aujourd’hui pour le coup d’envoi de l’édition 2024. Un rassemblement festif organisé par l’Agence de Développement des Hautes-Alpes et la Chambre d’Agriculture, en présence des représentants de l’Etat, de la Région, du Département, des parlementaires et des chambres consulaires.  

Pour les Hautes-Alpes, c’est donc l’heure du bilan. 10 ans d’une formidable aventure initiée fin 2013 par Jean-Yves DUSSERRE, l’ancien Président du Conseil Général. Un engagement rappelé par le Président du Département Jean-Marie BERNARD, soulignant qu’il s’agissait là « d’un véritable pari à la fois pour l’agriculture, les agriculteurs et les producteurs haut-alpins : mettre en lumière, les produits et les savoir-faire des territoires à Paris sous une seule et même bannière, celle des Hautes-Alpes ». 

Une ambition construite sur une image de convivialité et d’entraide, avec l’envie simplement de parler enfin d’une seule voix. 

www.hautes-alpes.net

Facebook