# Plus2Terroir
Le 02 Octobre

Patrick Gaudin, reconverti convaincu dans le maraîchage

Patrick s’est installé comme maraîcher à La Saulce en 2018, une reconversion réussie après son dernier emploi en tant que responsable technique pour un média local. « J’ai toujours été passionné par le maraîchage. Nous avons toujours eu un potager familial et j’ai aussi travaillé en tant que saisonnier dans l’arboriculture et le maraîchage. Et puis à 40 ans, j’ai eu un besoin de ce retour à la terre et j’ai débuté un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole » nous confie-t-il. Une reconversion totale pour ce Haut-Alpin, plutôt habitué au matériel électronique qu’au matériel agricole.

Mais l’envie est là et la motivation aussi. Il débute sur une petite parcelle agricole familiale de 2500 m2 pour se faire la main. À l’abandon et à l’état de prairie depuis plusieurs années, il obtient facilement la certification bio.

« Au début, je vendais mes légumes à des amis et puis grâce au bouche à oreille, j’ai développé mon activité. Aujourd’hui j’ai multiplié par cinq ma surface d’exploitation. Je propose une trentaine de légumes et des petits fruits (fraises, framboises…) et j’ai également 135 poules pondeuses »

Patrick vend ainsi ses produits locaux et bio aux particuliers sous forme de paniers via son site internet, mais également sur les marchés du coin et directement à sa ferme.

L’histoire est belle mais n’est pas sans contrainte. Le métier est dur et dépendant des conditions climatiques. « Le climat est de plus en plus difficile à gérer. J’ai déjà subi trois fois la grêle et cet été nous avons rencontré des problèmes d’irrigation avec le canal de Gap. Je suis inquiet pour les légumes d’hiver car il y a peu d’irrigation en ce moment ». Pour son installation, le jeune cultivateur a pu compter sur l’association Agribio 05, qui regroupe les producteurs biologiques du département, ce qui l’a aidé notamment sur les questions administratives et également pour accéder à des formations pour se perfectionner. « Si j’avais un conseil à donner aujourd’hui à quelqu’un qui veut se lancer dans le maraîchage, c’est vraiment de faire trois bonnes saisons chez un maraîcher pour acquérir les techniques et développer son projet. Mais si l’envie est là, il ne faut pas hésiter, pour moi « c’est que du bonheur » et j’ai une qualité de vie fantastique. Je ne regrette pas mon choix ! » témoigne Patrick.

Site web

Facebook