cascade de glace villar d'arène ©Thibaut Blais (4)
# Plus2Montagne
Le 29 Février

Une cascade de glace au Pays de la Meije, un projet qui a de l’avenir

Ce vendredi 23 février se rassemblaient, sous une nouvelle couche de neige fraîche, les principaux acteurs du projet de la mise en place d’une structure de cascade de glace artificielle à Arsine, Villar d’Arène.

Un projet porté par le club FFCAM de la Meije … mais pas seulement

Depuis plusieurs années dans la tête des guides de haute montagne locaux, le projet prend forme au mois de décembre 2023. Olivier Giroud, Jérôme Fouvet et Philippe Buch commencent la mise en place de la structure et l’installation des tuyaux et de la pompe qui récupère l’eau de la Romanche. En trois semaines, la glace est formée et le site a été testé par des professionnels de la montagne. Porté par le club montagne escalade de la Meije, ce projet n’aurait pu être réalisable sans l’aide financière et le soutien de nombreuses institutions pour accompagner l’enthousiasme des locaux. En effet, la mairie de Villar d’Arène, la FFCAM, le Parc national des Écrins, le PETR, l’Agence national des Sports, la Communauté de Communes du Briançonnais, le SIVOM du Pays de la Meije, la gendarmerie et l’office de tourisme des Hautes Vallées ont apporté leur aide à la bonne réalisation du projet avec le souhait commun de diversifier les activités.  

La première structure de cascade dans le Parc national Écrins

Ce site remarquable se situe à quelques pas de la zone cœur du Parc national des Écrins. Les installations ont été mises en place cet hiver dans une optique expérimentale, suite à un conseil scientifique fait par le Parc. Les infrastructures ayant été jugées non impactantes au territoire, le club reçoit alors l’accord du Parc pour commencer la construction.

« C’est un cas totalement exceptionnel, c’est la première cascade de glace artificielle dans le Parc national des Écrins et suite à un conseil scientifique, nous avons décidé de faire confiance pour un essai, avec une étude d’impact et un bilan prévu pour la fin d’hiver ».

Hélène Quellier, cheffe de secteur du Briançonnais

Un vrai succès

En étant presque à la fin du mois de février, un bilan est de rigueur. Et pour Véronique Fouvet, présidente du club de la Meije, c’est un vrai succès ! Entre le moment de l’ouverture de la cascade le 10 janvier à aujourd’hui, 810 grimpeurs sont venus découvrir le site. Alors que les conditions de cascade de glace n’étaient pas optimales dans les Alpes en général, la froideur du lieu-dit d’Arsine et sa proximité avec la rivière ont été de vrais atouts pour garder une glace en bonne condition et une pratique très agréable. De plus, ce site est intéressant de par son côté sauvage, à l’abri des avalanches et offre de belles longueurs d’escalade atteignant par endroit 30 mètres.

À la découverte de nouvelles expériences

Avec l’aide de l’ANS, la création de la structure fait partie des nombreux exemples du plan “Avenir Montagne” qui consiste à construire un modèle touristique à la fois plus diversifié et plus durable. En effet, en ouvrant la porte aux nouvelles pratiques on donne l’opportunité de vivre de nouvelles expériences à un public divers et friand de découverte. Le président de la FFCAM, Nicolas Raynaud, exprime son avis positif : « ce site nous place directement aux sources des expériences nouvelles”. Pierre LeRoy, délégué de la transition écologique et aux mobilités à la CCB, fait également part de son engouement pour ce nouveau projet qu’il évoque comme un exemple. “Pour anticiper le changement climatique et ainsi construire positivement et bénéficier des atouts des territoires, il est important de proposer différentes activités.” Ce sont toutes ces petites initiatives misent bout à bout qui valorisent les territoires et il est important de les accomplir.

Informations pratiques :

  • 6€/ pers (pour l’entretien de la cascade et le surplus sera utilisé pour financer les sorties encadrées en alpinisme et ski)
  • 12 personnes maximum par créneau de 4 heures.
  • inscription en ligne

www.lagrave-lameije.com