Jeune snowboardeur franco-brésilien de 25 ans, Aluan RICCIARDI a débuté la glisse à Risoul, Hautes-Alpes. L’objectif de cette année : être prêt pour les sélections des Jeux Olympiques de 2014.

Aluan est né au Brésil et arrive dans les Hautes-Alpes à l’âge de 8 ans. Il y découvre la neige et la glisse et devient un mordu de sensations. Il débute le ski puis très rapidement le snowboard au Club de Ski de Risoul où il évolue et se démarque des autres, avec l’entraineur Stéphane AZZOLA qui lui transmet le goût de l’entrainement et du ride.
Passionné de ce sport, il enchaine rapidement les compétitions régionales. Ces qualités physiques l’orientent vers l’half-pipe. Cette discipline demande de la fluidité dans le run, « pour réussir un passage il faut être propre dans les mouvements et rythmé » nous confie-t-il !
En 2006, ses premiers résultats lui permettent de remporter la coupe de France junior. Puis, Aluan devient champion de France de snowboard freestyle en 2007.
En 2010, le freestyleur de Risoul réalise son rêve en participant aux Jeux Olympiques où il prend la 15ème place du classement half-pipe à Vancouver. Aluan enchaine avec une belle 5ème place aux X-Games Europe à Tignes. En 2011, il arrive 9ème lors de la coupe du Monde de Bardonecchia et obtient la 2ème place en Coupe d’Europe à Saasfee.

Lors de la première étape de la Coupe du Monde de half-pipe en septembre 2011 à Cardrona (Nouvelle Zélande), le haut-alpin est victime d’une rupture des ligaments de la cheville, il doit alors s’arrêter plusieurs mois.
Aluan reprend tardivement la compétition, le retour sur la planche n’est pas facile, il manque de confiance et cependant Aluan est déterminé et souhaite retrouver toutes ses capacités. Accompagné par l’équipe de France de snowboard freestyle, il suit une préparation physique intense.
Aluan a voyagé un peu partout : Etat-Unis, Espagne, Suisse, Russie, et participé à différentes compétitions Pro et Grand Prix. Ce freestyleur haut-alpin nous montre qu’il est bien de retour sur sa planche.

« Mes projets pour cette année sont de progresser un maximum, de retrouver mes sensations dans le pipe, et de rentrer dans les cotas pour les sélections olympiques de 2014. Je reste concentré sur la compétition jusqu’aux prochaines olympiades. »

Avant de repartir, en avril, pour se préparer pour la Coupe du Monde en Espagne et les X-Games Europe, Aluan profite du mois de mars pour se reposer.
Cependant pendant son temps libre hivernal, il s’entraine pour son prochain stage du BE de ski. Il participe également à des shootings photos avec ses sponsors.

Aluan est optimiste pour l’avenir, il connait ses faiblesses et sait ce qu’il doit travailler. Cette belle motivation lui assure de revenir au meilleur niveau.

http://aluanricciardi.blogspot.fr
Rédaction : Camille BADJILY