Bien entendre, bien comprendre et mieux vivre

Invisibles, rechargeables, connectées…Les aides auditives ont beaucoup évolué ces dernières années. Ludivine MARCHI-HEITZLER, votre spécialiste AUDITION CONSEIL à Gap, audioprothésiste depuis maintenant 23 ans vous accompagne pour trouver la solution qui conviendra le mieux à vos besoins.

Quand on a un problème d’audition, cela arrive le plus souvent petit à petit, sans que l’on s’en aperçoive vraiment. C’est généralement l’entourage qui se manifeste : « Dis donc, tu n’arrêtes pas de me faire répéter ! », « la télévision est très forte » ou encore « non, ce n’est pas de cela dont je parlais, tu ne m’as pas écouté ». 

Je dirais plutôt comprendre car, quand on entend moins bien, on comprend moins bien et mes patients me disent très souvent: « Madame Marchi, j’entends, je sais que l’on me parle mais je ne comprends pas ce que l’on me dit ». De même, mettre la télévision plus fort ne servira à rien, ce sera juste plus fort mais pas plus net et compréhensible.

Voilà la réalité de mon métier : redonner une meilleure intelligibilité, une meilleure compréhension à mes patients à la maison, à la télévision, au restaurant, lors de réunions familiales ou professionnelles.

Les différentes étapes de l’appareillage auditif 

Tout d’abord, pour quantifier la difficulté du patient, je lui fais passer un test d’audition non médical (audiogramme) et je lui explique le résultat de ce test et le pourquoi de ses problèmes au quotidien. Souvent, lors de ce premier rendez-vous, mes patients sont remplis d’appréhensions et de questions. C’est l’occasion d’expliquer et de dédramatiser l’appareillage.

Si la gêne est présente et que mon patient souhaite solutionner son problème d’audition, je lui propose de faire un essai d’appareillage. Cet essai est gratuit et sans engagement. En revanche, il se fait sur prescription médicale au préalable chez un médecin ORL.

Plusieurs rendez-vous sont nécessaires afin de régler l’appareil progressivement pour que celui-ci soit toujours efficace et performant dans tous les milieux sonores.

Après l’essai, le patient est suivi. Chez Audition Conseil, nous avons l’habitude de dire qu’un bon appareillage, représente 50% pour l’aide auditive et 50% pour le conseil et le suivi.

Je revois mes patients tous les trois mois pour un contrôle de leur appareillage (réglage et nettoyage des petites pièces composant l’appareil afin qu’il reste précis dans son rendu du son).

2 rue Pasteur GAP
Tél. 04 92 57 81 19
[email protected]

Propos recueillis par Camille La Caria – photos : Audition Conseil