Le duo « reggae montagnard » est de retour avec un nouvel album intitulé « Nouveau Départ »
Leur musique est festive, les textes sont engagés, pimentés d’humour et toujours positifs. L’un est à la guitare et au chant, l’autre à la basse et au chœur. A chaque concert, leur objectif est clair : « donner le sourire aux gens ».

Djiwan et Double G forment un duo inspiré des influences du reggae, du ragga et du slam.
Leur complicité existe depuis de nombreuses années. Ils ont toujours joué ensemble, avec des départs et des retrouvailles dus à leurs obligations professionnelles et familiales. Ils se sont rencontrés à Paris, via la musique. Leur groupe à l’époque s’appelait Tri-Balles, ils avaient 20 ans et enchaînaient les salles de concert de la capitale et de sa banlieue. 

Animateur et directeur de colonies de vacances, Djiwan découvre sur son parcours professionnel les Hautes-Alpes. Il s’y plait, s’y attache et décide de s’y installer, c’était il y a sept ans. Seul, il prend sa guitare, se remet à chanter, rencontre des musiciens, retrouve le public et donne en parallèle des cours de musique et de percussions corporelles dans toute la région. Double G ne tarde pas à le rejoindre, et ensemble, ils composent leur premier album en 2012, intitulé « Freedom Fighta ».
Ils jouent partout dans le département pour des premières parties de concert ou des festivals dans le Buëch, le Champsaur, l’Embrunais, le Gapençais et le Briançonnais.

Ils reviennent aujourd’hui avec un deuxième album, un « Nouveau départ », sorti le 27 mars dernier. Ils ont écrit et composé 7 titres, qui parlent d’éducation populaire, de politique, d’enfants, d’amitié et du temps qui passe. Ils ont enregistré au studio Vulcain de Crots et préparent aujourd’hui la version scénique de l’album. Nos deux artistes travaillent la mise en scène, les enchaînements, les intermèdes, pour proposer des dates de concerts au public à l’automne prochain.

Nouveau Départ est en vente au Leclerc de Gap au prix de 10€
Sur le net : via Facebook Djiwan officiel

Texte : Marianne Alphand
Photos : Djiwan