UNE SENSIBILITÉ A FLEUR DE PIXELS

Eric Stern, jeune photographe, arrivé depuis peu dans les Hautes-Alpes, à Briançon, nous raconte l’évolution de sa passion.

Depuis quand pratiquez-vous la photographie ?
J’ai 26 ans et je pratique la photographie depuis l’enfance, mon père m’ayant transmis sa passion ainsi que son appareil reflex. J’ai donc une quinzaine d’années de pratique photographique. Au fils du temps, la photographie est devenue une passion pour moi aussi. J’ai effectué quatre ans de formation professionnelle et obtenu mon CAP et un bac pro. J’ai ensuite travaillé six ans en tant que professionnel. L’appareil photo est devenu le prolongement quasi-naturel de mon œil et de ma main. Je m’exprime à travers mon regard de photographe.

Pouvez-vous revenir sur vos années de formation ?
Pendant ces quatre années de formation, j’ai travaillé la théorie et la pratique en lien avec la photographie et effectué six mois de stages en entreprise. J’ai débuté par un stage à la Direction Régionale des Affaires Culturelles, au service du patrimoine. J’ai fait de la retouche et de l’archivage du patrimoine architectural et urbain de la région Rhône-Alpes. Ensuite, j’ai effectué un stage chez un photographe spécialisé dans la photographie d’architecture, avec « prise de vue à la chambre ». Ce fut une école sur la rigueur du cadre, des lignes et de la perspective. Enfin, j’ai accompli quatre mois de stage pour un mensuel : le « Lyon Mag ». J’y ai réalisé de nombreux reportages, accompagné par un journaliste. J’ai appris à être réactif, à comprendre les attentes du journal et du journaliste et à donner desclichés répondant précisément à leurs attentes. Lors des deux premiers stages, de nombreux clichés étaient encore en argentique. Depuis,je travaille avec un reflex numérique. Je maîtrise donc aussi bien la technique argentique que numérique, même si je travaille majoritairement en numérique.

Quelles ont été vos expériences professionnelles ?
J’ai commencé par la photographie de mode en passant par des reportages sur le mariage, ainsi que des expositions personnelles privilégiant l’ambiance particulière des paysages nocturnes. Depuis trois ans, je suis auto-entrepreneur. De juin à septembre, je pratique la « photographie sportive », c’est-à-dire celle des cyclistes et des motards grimpant et descendant les cols mythiques du Tour de France (Izoard, Galibier, Alpes d’Huez,…) avec Griffesphotos. Le reste de l’année, je réponds à la demande des acteurs économiques et des particuliers.J’ai découvert la région de façon saisonnière et je suis tombé sous le charme des Hautes Alpes pour enfin devenir Briançonnais.

Quelles compétencessont nécessaires pour devenir photographe professionnel ?
Au premier abord, pour devenir photographe professionnel, les compétences peuvent sembler contradictoires. Il faut savoir écouter la demande du client et la comprendre. Plus la demande est fine et plus son résultat en image sera satisfaisant. Il faut une grande capacité d’observation du contexte, de l’activité et de la personne ou du produit. Personnellement, j’essaie d’avoir l’approche du sujet la plus délicate possible pour capter l’ambiance sans la dénaturer. Ensuite, il faut dela rigueur durant toutes les étapes de la prise de vue en passant par la demande du client jusqu’au traitement informatique de l’image et au rendu final. Enfin, il faut faire preuve de patience si la lumière est naturelle et de pertinence si l’éclairage est artificiel.Je pense pouvoir apporter une valeur symbolique et artistique au projet du client.

D’octobre à mai, quels sont vos domaines de prédilection?
Bien sûr, il y a la photographie sportive et de montagne. Jeréaliseaussi des portraits d’acteurs économiques, culturels dans leur environnement de travail. Je mets en valeur les activités commerciales ou de services (hôtels, restaurants, biens immobiliers…). Je propose également mes services auprès des particuliers (mariages, grossesses, portraits…). Venez poursuivre le dialogue avec moi et soumettez-moi vos demandes. Je serai à votre écoute pour le meilleur résultat visuel.

Eric STERN
06.74.53.40.87
[email protected]
www.ericstern-photographe.com