Imposante et majestueuse, la sentinelle du Queyras est un site touristique incontournable des Hautes-Alpes, inscrit aux monuments historiques.

Bâti à 1400 mètres d’altitude sur le verrou glaciaire dominant les gorges du Guil, Fort-Queyras impose sa silhouette caractéristique dans le paysage queyrassin.
En raison de la position stratégique de ce verrou, il est probable qu’il ait été aménagé dès l’époque romaine. En 1265, la présence d’un château médiéval construit par les comtes d’Albon défendait le Queyras contre les bandes de pillards. Au XVIème siècle, le château est la proie des guerres de religions entre catholiques et protestants. Et, en 1695, il résiste aux assauts des troupes savoyardes mais le village est partiellement détruit. Toutes ces attaques concourront aux nombreuses modifications du Fort.
Outre son rôle défensif, Fort Queyras servait de prison aux bandits ainsi qu’aux femmes accusées de sorcellerie.

Dès la fin du XVIIème siècle, Vauban transforme le Fort pour lui donner quasiment sa forme actuelle. Il dresse des projets pour rendre le château inviolable et construit peu à peu sa « ceinture de fer ». Il double l’étendue du château initial et enferme le Fort dans une vaste enceinte en ajoutant escarpe, fossé, contrescarpe et demi-lune. À la fin du XVIIIe siècle, on renforcera la valeur de l’ouvrage en aménageant des batteries casematées.
Fort-Queyras restera propriété de l’armée jusqu’à la fin des années 60 après avoir été désarmé pendant la période allant de 1940 à 1944. Puis, en 1967, le Fort est rendu à la vie civile.

En 1997, Philippe de Broca adapte au cinéma le roman de cape et d’épée de Paul Féval, « Le Bossu ». Ce site historique devient le lieu de tournage du film. En effet, la scène du mariage du comte de Nevers et les séquences de ripaille et de combats ont été tournées à l’intérieur du fort.

Aujourd’hui, il est possible de visiter l’édifice, de juin à septembre. On y accède par le pont-levis pour découvrir, au gré de la promenade, le fameux donjon médiéval toujours debout, les ajouts et les renforcements postérieurs de type casemates. Enlever la fin.

Tout l’été, du 7 juillet au 31 août 2014, le programme d’animation laissera aux grands comme aux petits de beaux souvenirs.
– L’Aventure Médiévale : lundi et jeudi à 14h pour les enfants de 6 à 11 ans.
– La Fête des Sorciers : dimanche et mardi à 14h pour les enfants de 6 à 11 ans et à 16h30, découvrez une causerie au château: La Sorcellerie au Moyen-Age.
– Le Secret de l’Armoire aux 8 serrures : mercredi et vendredi à 14h pour les jeunes de 12 à 15 ans.
– « Si Fort Queyras m’était conté » : lundi, mercredi, jeudi, vendredi à 16h30, tous publics.

05350 Château-Ville-Vieille
Tel. 04 92 21 98 58
www.fortqueyras.com
Rédaction : Camille Badjily
Photos : Fort Queyras