Rencontre avec l’Ivoirien Lassina Coulibaly, il nous raconte son parcours et sa passion pour la danse et les percussions africaines.

Depuis 2011, je travaille comme intervenant pédagogique en danse et en percussions africaines pour l’Association YEBIN. En Sénoufo, la langue parlée au nord de la Côte d’Ivoire, Yébin signifie l’union. Cette association, située à Embrun, a pour but de valoriser la culture africaine. De ce fait, nous proposons des cours de danses africaines et de percussions à Baratier les lundis soirs et à Espinasses les jeudis soirs. Nous organisons également des stages dans les Hautes-Alpes : Queyras, Embrunais. Le samedi 13 juin, nous invitons une danseuse, Assetou IRA qui fera découvrir les danses du Burkina-Faso, son pays d’origine. Les stages sont l’occasion pour les amateurs de danses africaines de se perfectionner pour apprendre de nouveaux rythmes et de nouveaux pas, car le répertoire en danses et musiques africaines est extrêmement varié !

Je suis originaire de Korhogo, au nord de la Côte d’Ivoire, où j’ai été initié aux rites ancestraux (poro). Puis, je suis parti à Abidjan pour devenir danseur de ballet national dans la troupe KOTEBA. Je me suis ensuite tourné vers les percussions : djembé et dun-dun. Cette formation m’a permis de maîtriser les rythmes et les danses Mandingues de l’Afrique de l’ouest.
En 1994, j’ai fondé ma propre troupe : le Yelemba d’Abidjan. Cela m’a permis de vivre une aventure humaine et artistique en Afrique et dans le monde entier, tournées aux États-Unis, Corée du sud, Malaisie, Europe, etc. Puis, la guerre en Côte d’Ivoire a tout arrêté de 2001 à 2011…Je me suis installé en France où je continue les projets artistiques : groupe afro-rock Akeikoi, cours, etc.
Depuis 2012, j’ai repris la direction artistique de la troupe YELEMBA D’ABIDJAN avec une nouvelle génération de percussionnistes et de danseurs. Avec eux, nous avons monté un spectacle intitulé « Réconciliation ». Les Ivoiriens ont été très divisés pendant la crise post-doctorale de 2010. Ce spectacle est donc une ode à la culture ivoirienne. On découvre à travers les chants, les danses et les rythmes des percussions, les ethnies ivoiriennes et leurs spécificités. Ce spectacle a été sélectionné en mars 2014 pour le Marché des Arts et du Spectacles Africain (MASA) qui s’est tenu à Abidjan, ce qui est pour moi une grande fierté.

Mon rêve est de pouvoir finir de construire une école artistique à Abidjan où les générations futures de musiciens et de danseurs pourront apprendre ce métier et ainsi pérenniser la culture africaine. Cette école sera également le lieu d’accueil de stagiaires venus d’Europe pour se perfectionner en danse ou en percussion.

Les dates à retenir :

Dimanche 7 juin: Stage de danses africaines au profit de la troupe Yelemba d’Abidjan animé par Lassina Coulibaly au centre social de l’Argentière-la-Bessée de 10h à 13h. Libre participation, tarif recommandé: 25€. Info: 06 10 29 64 91
Vendredi 12 juin: Spectacle de fin d’année des élèves de l’association Yebin à la salle la Baratonne à Baratier. A partir de 19h. Infos: 06 25 52 65 85
Samedi 13 juin: Stage de danses africaines avec Assetou Ira accompagnée par Lassina Coulibaly au pavillon de danse à Embrun. Tarif: 30€ – 25€ sur pré-inscription. La pré-inscription se fait jusque la veille du stage avec le paiement. Infos: 06 25 52 65 85
Jeudi 25 juin: Spectacle de fin d’année des élèves de l’association Yebin à la salle des fêtes d’Espinasses. Info: 06 10 29 64 91
Toussaint 2015: Stages de percussions et de danse africaine en Côte d’Ivoire, avec la troupe Yelemba d’Abidjan. Info: 06 10 29 64 91 ou facebook Yelemba d’Abidjan

 

Infos :
Facebook : Association Yebin
[email protected]
Tel. 06 10 29 64 91

 

Propos recueillis par Guillemette