Le fort des Salettes fait partie de l’ensemble fortifié de Briançon inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre des fortifications de Vauban.

L’ouvrage primitif du 18e siècle est une redoute, ou tour-réduit, s’inspirant des modèles de certaines tours médiévales pouvant s’avérer efficaces en terrain de montagne pour empêcher les ennemis de prendre la position sur le site. Les travaux commencent en 1709, sous la direction de l’ingénieur Tardif et durent jusqu’en 1712. La tour centrale présente une forme carrée avec les pans coupés. Elle était, à l’origine, couverte d’une toiture d’ardoises. Elle est entourée d’un fossé et d’une galerie de contre-escarpe à feux de revers munie de créneaux de fusils permettant de prendre l’ennemi sous deux directions de feux différentes. Toute l’originalité de cet ouvrage réside dans le fait que l’accès à la galerie ne peut se faire que par un souterrain partant de la tour et donc, difficilement accessible aux soldats ennemis. La tour pouvait abriter une centaine de soldats et devait contenir tout le nécessaire à leur subsistance. 

Les travaux de modernisation du fort au 19e siècle ont entraîné le déplacement de la porte de la tour. Elle s’ouvrait autrefois au deuxième étage et a été abaissée au niveau du fossé. Elle est protégée par un petit fossé et un pont-levis. Sous la monarchie de Juillet, cette redoute sera transformée en véritable fort par l’adjonction d’une enveloppe bastionnée, de six casemates de type Haxo et d’une poudrière. La tour sera renforcée par un toit terrasse et mieux dotée en artillerie. Cet ensemble est dans un bon état de conservation. On remarquera le soin apporté à la construction, en particulier la belle maçonnerie de pierres de taille. A découvrir, un beau décor classique composé de deux pilastres et d’une corniche, des inscriptions gravées dans la pierre et des blasons royaux.

Propriété de la ville de Briançon, le fort des Salettes fait l’objet de visites-découvertes tout au long de l’année, lors de sorties en raquettes ou à pieds par les guides-conférenciers de la ville et est entretenu et animé l’été par les jeunes bénévoles du Club du Vieux Manoir, depuis plus de 30 ans.
Afin de le faire revivre, le Service du patrimoine de la ville de Briançon transforme occasionnellement le fort des Salettes en espace scénique ! Dans le cadre de ses actions « Ville d’art et d’histoire » et de sa politique de valorisation du patrimoine, concerts, danse ou balades-spectacle sont désormais un moyen de découvrir l’ouvrage militaire dessiné par Vauban. Cet été, la balade-spectacle « Mystère au fort des Salettes » orchestrée par la Cie Pile ou Versa a remporté un franc succès ! De quoi poursuivre la démarche engagée par la ville de Briançon d’appropriation du patrimoine militaire par le grand public lors de manifestations culturelles.

Texte et photos : Service du Patrimoine et Ville de Briançon