Le langage du corps par Flavien Esmieu
« L’essentiel pour moi, c’est de pouvoir danser et vivre de ma passion »

À l’âge de 5 ans, j’ai commencé la Gym-dansée à Guillestre dans les Hautes-Alpes, puis j’ai continué dans le modern jazz.
Lors d’un stage de danse à Gap, j’ai découvert la danse classique et la danse contemporaine. Mon professeur m’a conseillé de poursuivre dans cette voie car « j’avais le potentiel ». J’ai donc suivi des cours de danse classique avec Elizabeth Blanc et des cours de Jazz avec Isabelle Barbieri à Embrun, ainsi que des cours de danse contemporaine avec Isabelle Mazuel à Briançon.

En 2006, lors de mon examen de fin de 2ème cycle à Briançon, je rencontre Bernard HOURY, membre du jury et professeur de danse classique au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Lyon. Il me propose de venir suivre l’année suivante le cursus pré professionnel, alternant danse et lycée sur Lyon. Je me souviens d’une phrase qu’il m’a dite :  » Dans deux ans, je ne veux plus te voir au CRR, je veux te voir entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse « . Et deux ans après, je suis admis au CNSMD de Lyon. Il en existe deux en France : un à Paris et un à Lyon.


Je contibue mon cursus professionnel dans ce conservatoire national pendant 4 années, sous la direction du département de danse de Jean-Claude CIAPPARA. Pendant 3 ans, j’alterne les cours de danse classique et contemporaine et les cours théoriques tels que la formation musicale, la physiologie, l’anatomie, et l’histoire de la danse. En 2012, pour ma dernière année, je suis Jeune Ballet, avec comme maître de ballet Gaëlle COMMUNAL VAN SLEEN, pour la compagnie du conservatoire. Nous travaillons avec deux chorégraphes, un contemporain et un néoclassique, sur deux pièces pour lesquelles nous présentons des tournées dans la région Rhône Alpes. La dernière représentation a eu lieu à la Maison de la Danse à Lyon, qui est le théâtre mythique de la danse.
Je termine en juin 2012, certifié et diplômé! J’ai une formation en danse classique et contemporaine, mais au fil des années, je me tourne vers un registre que l’on appelle aujourd’hui « NéoContemporain ».

En juillet dernier, je passe différentes auditions (Londres, Paris…) pour trouver une compagnie.
En septembre prochain, j’intègre la compagnie BALLETBOYZ, qui est une compagnie Néo Contemporaine très réputée de Londres.
J’aimerais un jour travailler avec Wayne Mcgregor, chorégraphe anglais, ou à Biarritz avec Thierry Malandin.
Je verrais bien où le vent m’emporte, l’essentiel est de pouvoir danser et vivre de ma passion.
Dans quelques années, j’aimerais créer ma propre compagnie, avoir mes propres danseurs. Je m’intéresse beaucoup à la chorégraphie, c’est également ce qui me plait dans la danse : avoir son propre univers, son propre langage corporel !

Rédaction: Camille BADJILY