À Briançon, on connaissait la cité Vauban, dont les fortifications sont classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, au sein du Réseau Vauban. On connaissait aussi la réputation de capitale du cyclisme, acquise au fil des passages du tour de France et du Dauphiné Libéré. Mais la plus haute ville historique d’Europe est également en passe de devenir aujourd’hui un centre international de l’escalade.

Depuis deux ans, elle accueille une étape de la coupe du monde d’escalade de difficulté, et forte d’un grand nombre de sites de grimpe, et donc de pratiquants, elle confirme son nouveau slogan, “Briançon, la ville qui grimpe”.

Après la coupe de France jeune et les championnats de France vétéran, le quartier Berwick de Briançon accueillait les 20 et 21 juillet 2012, les meilleurs grimpeurs du monde, pour une des huit étapes de la coupe du monde d’escalade de difficulté. Dans l’ancienne caserne transformée en chaudron par les acclamations des sept mille spectateurs, des finales de haut vol ont réservé le 21 au soir un beau spectacle.


DÉFI PHOTO

Chez les filles, il faut relever la grande forme des compétitrices françaises. La jeune Hélène Janicot (19 ans) remporte la compétition, devant l’Autrichienne Johanna Ernst. Charlotte Durif, la française la plus titrée du circuit international, prend la troisième place.
De bons augures pour la suite de la saison, et les championnats du monde qui se dérouleront cette année en septembre à Paris-Bercy.

Chez les hommes, pas de français sur le podium. Le Briançonnais Manu Romain, à peine remis d’une blessure aux abdominaux, ne réussit pas à se qualifier pour la finale, tandis que le Chamoniard Romain Desgranges, seul participant tricolore à la finale, chute en milieu de voie. C’est finalement , le Japonais Sachi Amma qui l’emporte, devant le Canadien Sean McColl et l’Autrichien Jakob Schubert.

Saluons l’organisation sans faille de cette étape de coupe du monde, qui en fait une des plus appréciées des grimpeurs comme du public sur le plateau international des compétitions.

Rendez-vous est pris en 2013 pour goûter une nouvelle fois l’ambiance particulière des mondiaux d’escalade de Briançon.

Rédaction: Simon MALFATO