Il pratique, enseigne et créé des spectacles féériques pour le Cirque de la Lune à Gap.

Passionné et talentueux, M. Chong Mook, dit Noma, est une figure emblématique du cirque gapençais. Noma est tahitien, arrivé en métropole à ses 18 ans. En 1994, il pose ses valises en Normandie, dans l’Eure et c’est lors d’une soirée entre amis qu’il découvre le cirque… par hasard ! Révélation ? Coup de foudre ? Destinée ? Sa voie est trouvée. Il enchaine les formations et les spectacles à Paris et dans ses alentours, il touche à toutes les disciplines circassiennes et se spécialise dans la jonglerie. Il intègre ensuite l’annexe du cirque Plume à Besançon, qui lui permet de goûter à la création artistique. Depuis, une rencontre amoureuse avec une gapençaise le retient dans les Hautes-Alpes. Voilà quinze ans que Noma développe son activité à Gap.

Un artiste polyvalent, formateur pluridisciplinaire. Il rejoint la compagnie Crysalide en 2000, reprise aujourd’hui par ses anciens élèves sous le nom du « Cirque de la Lune ». Il y enseigne les arts du cirque: arts aériens (trapèze, tissu aérien, corde…), jonglage (foulards, balles, massues, bollas de feu…), acrobaties aériennes ou au sol, monocycle, rolla-bolla, boule d’équilibre… « Il faut être polyvalent quand on enseigne cette discipline!» souligne-t-il.

En 2012, l’association ouvre une cellule particulière, le groupe « Création », accessible aux élèves les plus motivés. « L’objectif est de travailler de façon plus rigoureuse tout au long de l’année sur une création artistique ». Après « le songe », la promotion 2012-2013 présente le spectacle « Odysseus », puis « Les éclaireurs d’étoiles » et dernièrement « Le cirque fait son cinéma ». A Gap, la troupe joue pour le marché de Noël, le carnaval et des comités d’entreprises. Elle tourne également sur Marseille, Sisteron, Carpentras…

Les spectacles sont poétiques, burlesques, fantastiques. Noma entremêle tous les arts du cirque, joue avec la hauteur, l’espace, la musique, les lumières. C’est rigoureux et précis. C’est beau et féérique.

Noma collabore avec Aurélie Deroux-Dauphin, une artiste internationale, danseuse et chanteuse, qui a fait du tissu aérien sa spécialité. Elle est actuellement au Japon, en tournée avec le célèbre Cirque du Soleil. « Aurélie prend en charge les chorégraphies, les portés acrobatiques et la mise en forme, je m’occupe de la partie technique » précise Noma. « Je fais intervenir mon entourage et mes connaissances artistiques de toute la France : trapézistes, clowns… C’est comme ça que les élèves se surpassent ! » Ils bénéficient ainsi d’une ouverture sur les différentes approches et techniques de la discipline.
« Les spectacles sont autofinancés » ajoute le président Jean-Noël Eynaud. « Nous recevons des subventions de la ville et du Conseil Général pour le fonctionnement de l’association, mais nous créons nous-mêmes les costumes, les décors, nous fournissons le matériel technique. Une aventure humaine qui compte aujourd’hui 135 adhérents à partir de 4 ans… et sans limite d’âge ! ».

Date à retenir : samedi 6 juin, présentation de la nouvelle création sur le parvis du Conseil Général à 20h.

Contact :
Atelier Relais N°1 – Rue Beauchateau
ZA La Justice – 05000 Gap
Tel. 04 92 52 13 01 entre 18 h et 21 heures.
Noma: 06 89 11 57 98
[email protected]

Texte : Marianne Alphand
Photos : Cirque de la Lune