L’hiver dans les Hautes-Alpes, plongez dans un cadre naturel sauvage et préservé. Les montagnes du département permettent de profiter et de pratiquer de nombreuses disciplines. Ski de piste, ski de fond, ski de randonnée, ski nordique, randonnée en raquettes, snake glisse, il n’est plus nécessaire de présenter toutes ces activités. Mais comment profiter de la glisse en montagne autrement ?

FAT BIKE
Très peu connu en France, les Fat bikes sont nés aux Etats-Unis il y a près de 10 ans. Ces VTT chaussent d’énormes pneus, facilitant les aptitudes à rouler sur une surface habituellement non accessible : sur le sable, dans la boue, sur des terrains accidentés et sur la neige. Démunis de suspensions mais dotés de gros pneus allant jusqu’à 5 pouces, les fat bikes avancent avec stabilité là où un VTT classique ne passe pas ou très difficilement. C’est un VTT « bodybuildé » construit pour l’aventure. Le Fat Bike est un moyen unique et novateur pour se déplacer sur les chemins enneigés. Il permet ainsi de revivre en hiver les sensations procurées par le vélo de montagne sur les sentiers l’été.
Début janvier, à Villard de Lans, la première manifestation nationale a eu lieu, permettant ainsi aux acteurs locaux de prendre conscience de cette nouvelle pratique en pleine expansion. Il est désormais nécessaire de s’organiser afin de prévoir le partage des itinéraires. L’accès aux fat bikes sur les chemins des fondeurs ou des raquettes n’est pas envisageable, mais n’en doutez pas les fat bikes feront leur apparition prochainement dans les Hautes-Alpes.

SNOWSCOOT
Prenez un guidon de BMX, un snowboard coupé en deux parties indépendantes et une fixation au niveau des pieds: vous voilà avec un snowscoot!
Né en France en 1991 de l’imagination d’un passionné de BMX et de snowboard, le snowscoot est un sport de glisse pratiqué aujourd’hui aux 4 coins du monde. Cette pratique permet en hiver d’assouvir sa passion du guidon sur la neige. Il permet de voir et de vivre la montagne différemment.
C’est une façon simple, amusante et originale de glisser. En quelques heures d’apprentissage, il est possible de passer facilement partout. Il permet aux novices de la glisse de se faire plaisir en peu de temps et aux confirmés de trouver une nouvelle source d’adrénaline. Interdit pendant quelques temps, il est aujourd’hui possible de pratiquer le snowscoot dans de nombreuses stations des Hautes-Alpes.

AIR BOARD
Vous avez peut-être vu passer de drôles de luges gonflables sur les pistes enneigées ! C’est le nouvel engin de glisse accessible à tous, l’airboard. Créé en 1996 par un Suisse, l’airboard est une luge sur laquelle on chevauche les pentes au ras de la neige, la tête en bas. Cette luge gonflable séduit de plus en plus de monde grâce à sa facilité d’utilisation. En effet, l’apprentissage de l’airboard est rapide et facilement maniable du fait des rainures placées sous la luge gonflable qui permettent de conserver une trajectoire rectiligne. L’airboard permet de glisser sans souci et d’évoluer rapidement sur des pentes enneigées même raides. Pour tourner, il suffit d’orienter le corps du côté du virage et pour s’arrêter, il suffit, comme en ski, de déraper et de tourner l’airboard perpendiculaire à la piste, un vrai jeu d’enfant. Si les plus jeunes sont les premiers à s’amuser, les adultes ne sont pas en reste non plus. C’est parti tout schuss en airboard !

Texte : Camille Badjily