Randonner au cœur de paysages d’exception

Le Queyras, territoire protégé depuis 1977 où l’homme et la nature sont étroitement liés, est à découvrir en toutes saisons. C’est en juin que son éblouissante floraison, admirée par tous les botanistes, est la plus remarquable. C’est également le moment idéal pour parcourir ses multiples sentiers de randonnée.

LE TOUR DU QUEYRAS
Le Tour du Queyras (GR58) a été créé en 1971 sous l’impulsion de Philippe Lamour, maire de Ceillac et initiateur du développement touristique du Queyras. Il fut ainsi le premier président du Parc Naturel Régional du Queyras, officiellement créé en 1977. Dès sa création, de nombreux gîtes et refuges ont fleuri tout au long du parcours et l’activité économique du Queyras a connu une véritable renaissance.
Le Tour du Queyras est l’un des sentiers de randonnée en itinérance les plus renommés avec des variantes de 6 à 14 jours pour un total de 130 km de sentiers balisés, parcourant forêts de mélèzes et lacs d’altitude, villages et hameaux d’alpages, paysages lunaires et prairies, faune et flore exceptionnelles. Randonnez léger grâce au service Sherpa qui transporte vos bagages de gîte en gîte ou vivez pleinement l’aventure en choisissant le bivouac*, le Queyras s’adapte à chacun. Des variantes sont possibles avec 3 itinéraires labellisés « GR de Pays » (GRP) par la FFRP : le Tour de la Dent du Ratier, le Tour de la Font Sancte et le Tour du Pain du Sucre (frontalier avec l’Italie). Mais, le Queyras se découvre également à la journée ou demi-journée avec des itinéraires de tous niveaux, accessibles aux familles.
* Autorisé seulement la nuit et à plus d’1h de marche des habitations – en dehors de la réserve nationale du Viso.

LA RESERVE NATURELLE DE RISTOLAS – MONT VISO
Au sein du massif franco-italien du Mont Viso, la réserve naturelle du Mont-Viso s’étend sur 2295 hectares, entre 1700 et 3287 mètres d’altitude. Reconnue nationalement il y a 10 ans, pour la spécificité de sa faune de haute-montagne, la fameuse Salamandre de Lanza ne se rencontre qu’ici. Sa flore est également originale avec la présence de plusieurs espèces ne vivant que dans la réserve, comme le Pastel des Alpes ou la Grassette d’Arvet Touvet. Les agents de la réserve partagent leurs travaux entre surveillance, information du public et suivi de la faune et de la flore. S’il existe des interdictions, il est cependant vivement permis de prendre son temps pour respirer, contempler, écouter, découvrir et comprendre.

———-
TOPOS ET APPLICATIONS
• Un tout nouveau topo édité par la FFRP, « Le Queyras et le Guillestrois … à pied », recense une quarantaine de sentiers de promenade et randonnée dans le Queyras et le Guillestrois.
• Le site www.cheminsdesparcs.fr propose une application avec accès hors ligne. Il permet de découvrir l’offre de randonnée du Parc du Queyras avec des extraits de cartes IGN, des photos et descriptifs des points remarquables,… et la possibilité de télécharger la fiche PDF de son itinéraire pour randonner en toute confiance.
« Envie de Queyras », est une application très complète (disponible sur Iphone et Android) qui propose parmi de multiples services, des itinéraires de randonnée sur fond de carte Google Maps ou IGN Top 25, et même un accès hors ligne qui peut s’avérer très pratique lorsque l’on est en pleine montagne.
———-

› Parc Naturel Régional du Queyras : 04 92 46 88 20 – www.pnr-queyras.fr
› Association des gites et refuges du Queyras : www.montourduqueyras.com
› Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) : 04 92 53 65 11 – www.ffrandonnee05.net

Propos recueillis par Aline Guillet
Photos : © Christophe Gerrer – PNRQ / © Christophe Amblard – PNRQ / © Alain Bloc – PNRQ / © Christophe Amblard – PNRQ / © Christophe Amblard – PNRQ / © Bérengère Charnay – PNRQ