Difficulté : difficile / Temps estimé : 7h / Dénivelé : 1160m

Situé au Nord-Ouest du massif du Queyras, le Grand Pic de Rochebrune marque la limite avec le Briançonnais. Cette magnifique montagne est également le plus haut sommet du Queyras (hors Font Sancte) ce qui lui confère un certain attrait. Sa forme de grande pyramide, visible depuis le Parc National des Ecrins, est parfaitement identifiable. Son ascension est une référence dans le monde de la randonnée.

Sans difficulté technique, l’ascension du Pic de Rochebrune est à la portée d’un marcheur expérimenté. L’ascension finale, à la frontière de l’alpinisme, ravira les randonneurs qui aiment se « servir de ses mains » et rechercher le meilleur itinéraire.

Il est conseillé l’emploi d’une corde dans les 50 derniers mètres de la montée. Au sommet, le panorama est exceptionnel puisque le Pic de Rochebrune offre une vue sensationnelle à 360°. 


Deux possibilités pour la descente, soit par le même chemin, soit en effectuant une boucle par le lac de Soulier. La deuxième solution est un peu plus longue mais permet d’emprunter la Casse des Clausins assez sauvage et de faire une pause au lac de Soulier.