Le snowboard, une philosophie de vie

Comment a commencé votre passion ?
« Avant d’être une passion, le snowboard a été une sorte d’orientation par mes parents. L’époque se prêtait à ce sport de mode et il se trouve que j’y éprouve du plaisir. Le volet compétition était moins plaisant. Cependant, mes parents m’y poussaient car j’y trouvais mon compte à posteriori et surtout je progressais vite et bien. C’est peut-être là le point de non retour. Lorsque j’ai réalisé que j’avais un brun de talent et une approche évolutive tendant vers la performance alors c’est devenu une passion. Et pour moi, il n’y aurait pas eu de passion sans résultat. »

Quel est votre parcours ?
« Mes premières pistes remontent à ma petite enfance. J’avais 3 ans, quand je suis monté sur un snowboard, dans le jardin de la maison familiale, sans prétendre que ça ressemblait à du snowboard. Puis, de fil en aiguille j’ai persévéré dans cette direction, avec le soutien avisé et bien dosé de mes parents. Au club de Serre Chevalier, à l’âge de 8 ans, j’ai expérimenté la compétition avec succès dans les résultats, bien que ce monde m’effrayait. A partir de 12 ans, j’ai fait mes gammes au Club des Ecrins (l’Argentière-la-Bessée) avec Christophe VIAL, avec qui j’ai probablement le plus progressé dans mon parcours sportif. En parallèle, j’effectue un cursus scolaire aménagé à Villard de Lans puis à Albertville. En 2005, je remporte le titre de Champion de France, performance inattendue étant donné mon jeune âge, 17 ans. Par la même occasion, je décroche mon ticket pour les premières étapes de Coupe du Monde au sein de l’Equipe de France, la saison suivante. Malgré quelques difficultés structurelles : acquérir de l’expérience et de la confiance, progresser dans tous les domaines, comprendre le fonctionnement…, je parviens rapidement à trouver mon rythme dans ce système et à réguler la performance. »

Tout cela vous a mené à un haut niveau, quel est votre Palmarès ?
3 globes de cristal : 2008, 2010, 2012
14 victoires en Coupe du Monde
2 Olympiades pas vraiment réussies (35ème Turin et 9ème Vancouver)
5ème aux mondiaux en 2011 (Espagne, La Molina)
Multiples Champion de France

Quel est votre prochain objectif ?
« Une Médaille d’or Olympique », nous confie Pierre. « Je cours après une médaille d’or aux Jeux Olympique, j’aurais du mal à stopper avant! Pour atteindre cet objectif, je travaillerai quotidiennement avec une approche professionnelle pour ne rien laisser au hasard. C’est un projet établi sur plusieurs années. Si le travail paie pour les prochains Jeux, c’est Banco, sinon je continuerai d’affiner mes entrainement pour atteindre mon objectif. »

Pierre VAULTIER
www.pierrevaultier.com

Rédaction: Pierre VAULTIER.