Difficile de résister à l’appel de la montagne et à l’envie de se promener sur nos sommets pour admirer les paysages. Voici quelques conseils recueillis auprès de Nicolas Gros, guide de haute montagne du bureau de Briançon.

Pour profiter au maximum de votre randonnée, la préparation est essentielle. Ainsi, la majorité des imprévus ou des accidents pourra être évitée.

Choisissez un itinéraire adapté à vos capacités physiques et à votre expérience. La durée, le dénivelé, la qualité du sentier sont des éléments à prendre en compte. Renseignez-vous sur l’itinéraire et n’oubliez pas d’emporter un topo guide ou une carte IGN dans votre sac à dos.

Il est conseillé de partir tôt pour éviter les efforts pendant la chaleur de la mi-journée. Informez-vous sur la météo et partez uniquement si les conditions annoncées sont bonnes. En été, pensez à vous munir d’une casquette, de crème solaire et d’une paire de lunettes (catégorie 3 ou 4). En altitude, la météo peut changer rapidement et les températures chuter brutalement, prévoyez des vêtements en cas de pluie ou de refroidissement. Ne négligez pas le choix de vos chaussures, il est conseillé qu’elles soient imperméables, respirantes, avec une bonne tenue de la cheville et des semelles qui limiteront les glissades. Des bâtons de randonnée pourront vous aider sur les sentiers caillouteux ou pendant le franchissement d’obstacles.

Prévoyez une quantité d’eau suffisante adaptée à la durée de votre randonnée et à la température. En plus du pique-nique, il ne faut pas lésiner sur les encas : fruits secs, barres de céréales. Une trousse de premiers secours est conseillée et pour ceux qui n’ont pas l’habitude de l’altitude, y ajouter du paracétamol pour le mal des montagnes. Si vous êtes atteint d’une pathologie particulière (allergie, diabète), n’oubliez pas votre nécessaire. Un petit kit de réparation peut servir ainsi qu’un couteau multifonction et une lampe, si vous terminez votre trajet de nuit.

Lors de votre randonnée, il est préférable de faire demi-tour si les conditions semblent difficiles, au dessus de vos capacités ou si le temps devient menaçant.

Si, malgré votre préparation, vous êtes surpris par une mauvaise météo, il faut se couvrir, s’éloigner des points hauts, chercher un abri et s’isoler de l’humidité du sol. En cas d’accident, appelez le 112. Si vous n’avez pas de réseau, retournez vers le dernier endroit où vous avez capté ou, si possible, rejoignez le refuge le plus proche. Il existe des applications qui permettent de relever ses coordonnées GPS, très utiles pour les secours.

Important, ne partez jamais seul et prévenez vos proches du lieu où vous allez. Ne laissez jamais une personne seule.

Vous avez un doute ? Renseignez-vous auprès des offices de tourisme ou partez avec un guide ou un accompagnateur en montagne pour plus de sécurité.

 

Texte : Camille La Caria et Anne-Laure Le Pennec
Photo : Nicolas Gros