Le Haut-Alpin Quentin Ladame, 21 ans, membre de l’Equipe de France de ski Freestyle section Slopestyle, membre du Club Elite Hautes-Alpes, nous fait part de sa passion et de son quotidien en tant que pro-skieur.

Dans un premier temps, il est bien de définir ce qu’est le ski freestyle. Inspiré par le skate, le snowboard et les sports de glisse en général, le ski freestyle consiste à évoluer sur un terrain (espace aménagé appelé SnowPark) en faisant des tricks (figures aériennes) mais aussi sur des barres de fer, à l’image du skate. La différence avec le ski acrobatique est qu’il faut prendre en compte le style, l’amplitude, la diversité de tricks du freestyler.

Pour moi, la saison a commencé l’été dernier par la préparation physique et le ski sur les glaciers en France aux 2-Alpes et en Suisse à Saas Fee. C’est l’occasion de tester le nouveau matériel technique (skis) et le matériel vidéo, car oui le ski freestyle est également un sport d’images. Nous aimons faire le spectacle et partager nos derniers tricks. (Facebook : Quentin LADAME)
C’est également l’occasion de faire plus ample connaissance avec les collègues et amis de l’Equipe de France, et participer à l’ambiance amicale.
Je suis parti aux Etats-Unis fin novembre. Les américains ayant un goût prononcé pour les sports à sensation, leurs snowparks sont les mieux équipés au monde. Nous avons donc pu profiter des structures outre-Atlantique (à Breckenbridge et Keystone) pendant un mois. Le manque de neige était à déplorer là-bas aussi, cependant la hauteur des stations (3 000 m.) a permis d’utiliser les canons et ainsi assurer un minimum de neige.
De retour en France pour les fêtes, j’ai profité de ma famille, de mes amis et ma petite amie. Pour moi, c’est important de garder un équilibre avec les proches qui m’entourent.

Dans l’attente de la neige, l’Equipe de France est partie début janvier à Laax en Suisse, où nous avons retrouvé d’autres français (Club de la Clusaz, comité de l’Isère, Equipe de France Snowboard…). Ce sont les derniers entraînements avant la première compétition de l’année, le SFR Tour, tournée internationale dont la 1ère étape se déroule à Val-Thorens. Cette compétition est importante car elle permet de définir les participants au Championnat du Monde de Kreischberg en Autriche la semaine suivante.
J’aimerais y confirmer mes performances de l’an passé, et bien me placer au milieu du gratin international.

Pour la suite de la saison, je prévois de faire l’étape du SFR Tour de Vars (du 17 au 20 février) et de La Clusaz, également deux Coupes du Monde aux USA ainsi que des évènements comme la compétition régionale Atmotour. Je prévois aussi des journées de shooting photo et vidéo, avec le projet de sortir un film en fin d’année. En attendant, je continuerai de publier d’autres épisodes de la web-série « Té-Ki-là ? » que vous pouvez retrouver sur le site zapiks.fr. Ces épisodes suivent le déroulement de la saison de l’Equipe de France et des sessions hors périodes de compétitions.
Je suis toujours à la recherche de partenaires qui pourraient m’aider à boucler le budget nécessaire. Je remercie mes sponsors actuels sans qui je ne pourrais vivre cette aventure.

Texte et photos : Quentin Ladame