Entre criques sauvages et eau turquoise, le lac de Serre-Ponçon est une mer à la montagne. Qui aurait cru que le barrage érigé au milieu du XXe siècle pour réguler la Durance, allait permettre l’émergence de l’une des destinations touristiques phares des Hautes-Alpes ?

Serre-Ponçon c’est aussi trois stations de ski aux visages variés : Réallon, Crévoux et Les Orres, la grande station de Serre-Ponçon.

À l’embouchure du lac, Embrun est une étape obligatoire. Surnommée la Petite Nice des Alpes pour la douceur de son climat, elle bénéficie du label Ville et Pays d’Art et d’Histoire. Sa voisine, la coquette ville lacustre de Savines-le-Lac est labellisée patrimoine du XXe siècle. 

 

CRÉVOUX, RÉALLON ET LES ORRES

Dans le massif du Parpaillon, Crévoux est l’une des premières stations villages des Alpes.

Créée en 1937, elle a conservé l’authenticité d’un véritable village de montagne. Les pistes à travers le mélézin et les vallons d’altitude sont un terrain de jeux immaculé pour un ski grandeur nature.
Aux portes du Parc national des Écrins, la station de Réallon surplombe le lac de Serre-Ponçon, garant d’une vue exceptionnelle. Là, tout est pensé pour le plaisir de la glisse en famille, tant côté ski que piste de luge naturelle. Sur le versant opposé, la station des Orres propose un vaste domaine skiable, un dénivelé de 1 170 m, des pistes tous niveaux tracées sur les alpages ou au milieu des massifs de mélèzes ou encore une offre diversifiée avec la patinoire et l’Espace Rencontre et Culture. Les Orres sont également au cœur d’un projet d’éco-pôle alpin.

 

Le Gapençais est le secteur central des Alpes du Sud. Ce territoire compte à lui seul 50 000 habitants dont 42 000 à Gap, soit 40 % de la population départementale. Gap, préfecture des Hautes-Alpes, conjugue modernité et qualité de vie. Sa position géographique la place au carrefour des grands itinéraires comme la Route Napoléon.

Plus au sud se trouve Tallard avec son château médiéval et son aérodrome. Ce dernier allie activités aéronautiques industrielles, loisirs et formation. Ici, comme le long de la vallée de l’Avance, entre vergers et vignes bordant la Durance, toutes les activités de pleine nature trouvent leur place.

 

GAP, CAPITALE DOUCE

Avec ses façades aux teintes pastel et ses ruelles commerçantes, Gap se veut moderne et accueillante. Cette ville de passage et de séjour est dotée d’équipements remarquables : patinoire Alp Aréna, scène nationale La Passerelle, centre Le Quattro.

Terre d’accueil du Tour de France ou du Rallye Monte-Carlo, Gap fait honneur au titre de ville la plus sportive de France, récemment reçu. Les amoureux de nature se retrouvent au Domaine de Charance, abritant le Conservatoire Botanique National Alpin ou à Gap-Bayard, golf de dix-huit trous l’été, laissant place l’hiver aux pistes de ski de fond. Ce centre d’oxygénation est à 7 km du centre-ville, sur une propriété de 250 ha de pâturages et de forêts, à une altitude moyenne de 1250 m, idéal pour le ski de fond et les activités nordiques. Gap est une ville vivante et animée, c’est aussi une ville innovante.

 

ÉVÈNEMENT

Du 16 au 18 février Festival Rirozor
Une ribambelle d’humoristes de talents assure le spectacle à l’espace Rencontre et Culture des Orres

 

Photo : Bertrand Bodin