Parcours balisés

Inspiré du mot anglais qui signifie « chemin », le trail désigne la pratique de la course à pied en pleine nature. Depuis quelques années, ce sport attire de plus en plus de nouveaux coureurs qui veulent fuir les routes goudronnées et respirer le bon air de la montagne.

Pour les débutants comme pour les experts, le trail reste une pratique où l’on évolue dans un milieu de type montagnard. Il faut donc bien étudier son parcours avant de  partir pour ne pas se perdre. C’est pourquoi, certaines stations et offices de tourisme ont mis en place des parcours de trail qui sont régulièrement entretenus et qui sont adaptés à tous les niveaux. Ces parcours sont balisés avec un code couleur correspondant à la difficulté du parcours (vert, bleu, rouge, noir, comme les circuits VTT ou les pistes de ski).

Le Pays des Ecrins a balisé plus de 30 parcours de trail. Cette communauté de communes utilise la plateforme « Geotrek » pour vous permettre de visualiser les tracés le plus précisément possible. Vous pouvez retrouver le détail de l’ensemble de ces itinéraires sur le site de la station de trail du Pays des Ecrins.

Le Dévoluy propose également sur son site « Dévoluy Terre de trail » des parcours balisés qui vous permettront d’arpenter les sentiers et les crêtes du massif. Ces itinéraires vous emmèneront par exemple au Pic de Bure, à la Crête des Baumes ou encore à la Cascade de Saute-Aure.

Le Queyras, quant à lui, dispose de deux pôles de trail : un sur Abries et un sur Château-Queyras. Ils comprennent chacun un kilomètre vertical et des parcours allant de 5 à 20km que vous pouvez cumuler si vous le souhaitez. Les circuits sont disponibles sur le site de Queyras montagne.

Enfin, même si les chemins ne sont pas balisés avec des panneaux signalétiques de trail, vous pouvez toujours vous fier aux panneaux de randonnée. C’est le cas par exemple du Champsaur-Valgaudemar, qui a lui aussi ses sentiers faciles pour vous éviter de courir sur le goudron. On peut notamment citer le Canal de Malcros qui est idéal pour débuter.

Maintenant que vous savez où aller courir, il ne vous reste plus qu’à chausser vos baskets !


Le conseil de Jef (Intersport Embrun) pour bien choisir sa chaussure de trail :

  • Le confort 
    Il est important pour toutes les chaussures de running. Il faut directement se sentir bien dans la chaussure (confort d’accueil). Point important, il est conseillé de prendre entre une demie voire une pointure au-dessus de sa taille habituelle, car pendant l’effort, le pied gonfle.
  • Le maintien et la stabilité
    Les contraintes sur une sortie trail sont bien plus importantes que sur la route. Nous pouvons retrouver des cailloux, des racines, des terrains gras et glissants… Il faut privilégier une chaussure avec une bonne stabilité, une semelle plus rigide pour ne pas sentir toutes les aspérités du terrain et un bon accompagnement dans le développement de la foulée. Il faut être attentif à l’accroche de la chaussure, rechercher une chaussure avec des crampons bien évidents et une gomme adaptée au terrain de jeu.
  • Les chaussures adéquates
    Pour les chaussures de courtes distances (moins de 15 km), elles sont souvent légères et dynamiques. Une chaussure polyvalente « classique » sera adaptée aux moyennes distances (15 à 50 km). Enfin, les modèles avec plus de renforts et d’amorti seront appropriés pour les ultra-trails (+50km)
  • L’imperméabilité
     
    Elle doit se conformer à la saison. Pour les périodes humides ou les courses dans la neige, prévoir une chaussure avec une membrane imperméable type Gortex. Pour les périodes plus sèches, une chaussure classique sera idéale.
  • La protection
    Afin d’éviter les blessures, il faut rechercher une chaussure avec des protections adéquates à l’avant (type pare-pierre) et au talon.

Texte : Manon Verriez et photos : Thibaut Blais / OT Le Dévoluy / Trail Queyras©NL / Rémi Fabrèque – Agence Kros