Lac de Serre-Ponçon © OT Serre-Ponçon
# Plus2Tourisme
Le 13 Mai

+5,8% de taux d’occupation cet été dans les Hautes-Alpes

Après une saison d’hiver et de ski très réussie, des premiers ponts du mois de mai encourageants et une belle météo aidant, une nouvelle saison démarre symboliquement avec la 10ème édition du Festival Outdoormix, le plus grand rassemblement outdoor d’Europe qui a accueilli 115 000 festivaliers l’an dernier. Et cette saison printemps-été-automne s’annonce, une fois encore, particulièrement belle.

Pour Yvan Chaix, Directeur de l’Agence de Développement des Hautes-Alpes, ces tendances prévisionnelles en disent long sur la situation privilégiée de la région et du département.

« Les Alpes du Sud sont parmi les destinations de la montagne française qui affichent les progressions les meilleures, et les Hautes-Alpes démontrent, année après année, que le tourisme quatre-saisons est possible en montagne. »

Yvan Chaix

Hausse de fréquentation

Les premiers chiffres de l’observatoire touristique départemental indiquent une hausse des taux d’occupation des hébergements professionnels de +5.8 % par rapport à 2023. Toutes les périodes et tous les territoires profitent de cette hausse.

Taux d’occupation des hébergements touristiques des Hautes-Alpes et évolution versus 2023 / Source ADDET05/G2A

  • Avant saison : 18%, +5,9 pts
  • Juin : 21,5%, +1 pt
  • Juillet : 36,2%, +2,2 pts
  • Août : 39,8%, +5,6 pts
  • Septembre : 16,2%, +1,2 pt
  • Arrière-saison : 15,3 %, +3,2 pts
  • Global été : 27,3 %, +1,5 pt soit +5,8%

La tendance est bonne et les réservations de plus en plus précoces, phénomène marquant des trois dernières années.

Des efforts qui payent

C’est une hausse continue de la fréquentation touristique depuis 2015 qu’enregistrent les Hautes-Alpes pour cette saison, en particulier pour le mois de juin, qui occupe une place grandissante dans un département qui compte 142 000 habitants et qui accueille chaque année 5 millions de visiteurs, dont 59% pendant cette période printemps/été/automne.

Si le positionnement très nature des Hautes-Alpes répond parfaitement aux attentes du moment, les efforts collectifs pour améliorer l’offre et promouvoir le territoire portent leurs fruits, avec qui plus est en 2024, un agenda sportif et culturel d’exception, avec notamment l’Ourdoormix Festival (du 17 au 20 mai), le Meeting aérien de Gap-Tallard (50 000 visiteurs attendus autour de la Patrouille de France, les 25 et 26 mai) et le Tour de France qui cette année encore fait la part belle aux Hautes-Alpes en juillet avec une traversée de part en part du département, un passage par les grands cols, un tour du lac de Serre-Ponçon, deux départs (Embrun et Gap) et une arrivée inédite à Superdévoluy.

Des clientèles renouvelées

Les clientèles des Hautes-Alpes sont toujours plus internationales (22,5%), plus jeunes (34% de moins de 34 ans), plus diverses (de par la large gamme d’hébergements), des clientèles qui plébiscitent les activités de pleine nature.

Parmi nos clients l’été :

  • 55,6% pratiquent la baignade (lacs, plans d’eau, rivières, etc.)
  • 55,2% la balade
  • 49,7% la randonnée (plus d’1h de marche)
  • 28,6% le vélo (VTT ou cyclo)
  • 12,5% la grimpe (alpinisme ou escalade)
  • 10,4% l’eau vive

Activités touristiques pratiquées dans les Hautes-Alpes / Source ADDET05/CRT/BVA