Pour randonner en montagne, rien de mieux qu’un accompagnateur pour vous faire découvrir le milieu naturel dans lequel vous évoluez. Nous avons rencontré Claudie Arechavaleta, présidente de la section Hautes-Alpes du Syndicat National des Accompagnateurs en Montagne (SNAM 05) depuis octobre 2019.

Claudie, quel est le rôle de votre syndicat ?

Le SNAM a plusieurs missions. Il est tout d’abord là pour défendre notre métier d’accompagnateur en montagne. Il faut savoir que le SNAM regroupe aujourd’hui environ 2500 accompagnateurs diplômés sur toute la France et régions d’outre-mer, répartis en 22 sections locales. Celle des Hautes-Alpes est la 2èmesection française après la Haute-Savoie avec 300 adhérents. Actuellement, nous nous battons pour que notre profession soit reconnue à sa juste valeur sur toutes les saisons. Pour le moment, la réglementation précise que seules nos activités encadrées l’hiver sont reconnues comme pratiquées dans environnement spécifique. Un arrêté de janvier 2007 demande aux préfets de définir sur leur territoire ce qui relèverait d’un environnement montagnard ou non, pour une reconnaissance de nos spécificités sur toutes les saisons. Nous devons discuter de ce cadre juridique pour protéger notre métier qui demande une formation bien spécifique via le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne. Cette formation s’étale au moins sur 2 ans ½ avec à la clé un diplôme d’État validé par l’École Nationale des Sports de Montagne. Nous organisons aussi pour nos adhérents des cycles de formation, 2 semaines par an avec entre autres des sessions de secourisme, de gestion des risques (orages, passages délicats…). Ensuite, notre rôle est aussi de promouvoir notre métier auprès du grand public. Nous avons dans ce sens engagé un rapprochement avec l’Agence Départementale des Hautes-Alpes (ADDET 05), afin de valoriser notre offre touristique sur le département. Nous sommes par exemple invités sur leurs opérations (salons, workshops avec la presse…). 

Pourquoi est-ce nécessaire d’engager un accompagnateur en montagne pour aller randonner ?

Les marcheurs ne s’y trompent pas. Avec un accompagnateur en montagne, ils savent qu’ils découvriront la montagne sous un autre jour, qu’ils pourront s’appuyer sur son expérience pour gérer leur effort et bénéficier d’un enrichissement personnel grâce à ses connaissances du milieu (faune, flore, géographie, géologie, météo…) et cela en sécurité. Ils pourront aussi aller là où ils n’iraient pas seuls. Intuitivement, les randonneurs savent que la montagne est dangereuse, alors ils prennent un « guide » pour ne pas se perdre, pour ne pas viser trop haut, pour ne pas prendre trop de risque en cas de mauvais temps…

Quels sont les prochains projets du SNAM 05 ?

Chaque année, le SNAM organise un congrès national qui regroupe toutes les sections de France. Cette année, le congrès aura lieu à Mont-Dauphin en novembre 2022. Nous attendons entre 150 et 200 personnes sur 4 jours !

Plus d’infos sur le SNAM 05 : Facebook : Snam Hautes-Alpes – snam.hautes.alpes@gmail.com