SIA 2024 © Patrick DOMEYNE_ADDET05
# Plus2Agriculture
Le 01 Mars

Création d’un nouveau tourton au coulis de cynorhodon du Queyras !

À l’occasion du 10ème anniversaire de la présence des Hautes-Alpes dans les allées du Salon International de l’Agriculture, les Tourtons du Champsaur des frères RANVIER et les artisans-cueilleurs du Plantivore (Château-Ville-Vieille) de Jean-Pierre LABONDE, se sont associés en vue de la création d’un nouveau tourton au coulis de baies de cynorhodon (ou « gratte-cul ») prélevées dans les montagnes du Queyras.

Après plusieurs tentatives et recettes pour aboutir à la version finale de la garniture mais également à la meilleure tenue de la pâte à la cuisson, c’est derrière les fourneaux du stand des Hautes-Alpes au SIA 2024 qu’a eu lieu aujourd’hui la naissance officielle de ce nouveau-né, membre à part entière de la famille emblématique du patrimoine gastronomique haut-alpin. 

Un tourton qui devrait ravir les papilles et le palais des amateurs et qui devrait être commercialisé dans les mois à venir, faisant suite à une autre création, celle à l’Agneau de Sisteron Label Rouge, créé lors du salon de l’élevage de Gap en 2023.

« Ce tourton aux cynorhodons était une évidence, tout comme celui à l’agneau. C’est surtout le fruit d’un partenariat et d’une amitié entre nous et Jean-Pierre Labonde. Le créer ici, au Salon International de l’Agriculture, c’est non seulement l’occasion d’en faire sa promotion mais également de le tester auprès d’un public amateur de produits authentiques ».

Bertrand Ranvier

« Il est aussi le fruit d’une collaboration mais surtout celui d’une forte synergie qui anime et perdure depuis de nombreuses années entre les producteurs et les territoires des Hautes-Alpes présents au salon de l’agriculture ».

Jean-Pierre Labonde

Pour rappel, le cynorhodon est plus simplement le fruit de l’églantier (ou rosier sauvage). On le surnomme aussi « gratte-cul » pour ses graines utilisées comme poil à gratter. Dès l’automne, le buisson épineux se couvre de fruits rouges utilisés pour faire de la confiture, des gelées, des sirops, des liqueurs, des purées ou des sauces. On dit qu’il faut ramasser les baies de cynorrhodon après les premières gelées de l’hiver car les fruits deviennent plus tendres et plus sucrés. En fait, on peut les récolter tout l’automne puis les mettre au congélateur pour une utilisation ultérieure. Bref, une baie … au poil !

tourtons.com

plantivore.fr