La glace est un terrain de jeu inépuisable. On la modèle pour créer des œuvres d’art, on l’utilise pour pratiquer des activités sportives ou de loisirs, pour vivre des expériences inédites, ou encore pour la déguster… ! On vous propose ici comment la retrouver sous toutes ses formes, pour des idées sorties ou culinaires…

#Plus2Sport

GRAVIR LES MONTAGNES SUR LES CASCADES DE GLACE

Le département des Hautes-Alpes dispose d’une multitude de sites où pratiquer les cascades de glace. On recense plus de 500 cascades de 20 à 700 m de haut qui se forment avec le froid, offrant un terrain extraordinaire aux amoureux de la glace. Alors pourquoi ne pas s’initier à cette pratique, repousser ses limites et tutoyer les sommets ? Pour les novices, cette discipline se situe entre l’alpinisme et l’escalade. Équipé de crampons, piolets, gants, et encadré par des guides de haute montagne qui connaissent parfaitement le terrain, vous trouverez selon votre niveau un site pour vous initier ou vous perfectionner.

Les vallées du Fournel et de Freissinières sont des spots de glace majeurs du Pays des Écrins, reconnus à l’échelle internationale. Et cet hiver, une nouvelle cascade de glace artificielle a pris place au lieu-dit les Ribes dans le village de Freissinières. Briançon, le site de la Schappe dispose également d’une cascade artificielle, idéale pour s’initier face aux remparts Vauban, au cœur de la ville.

Dans la vallée de la Haute Romanche, de la Grave au lac de Chambon, vous trouverez de nombreuses cascades de glace. Elles se forment notamment dans la combe de Malaval, là où la vallée se resserre. Du côté du hameau des Fréaux, « La Colère du Ciel » est une cascade incontournable à proximité de la Grave, une des plus belles dans ce niveau de difficulté modéré.

L’escalade en cascade de glace dans le Queyras n’est plus à présenter avec notamment le célèbre site de Ceillac mais aussi les cascades du Val d’Escrein ou du Haut Guil. Le village d’Aiguilles possède par ailleurs une structure artificielle de glace permettant de s’initier ou de se perfectionner aux techniques de grimpe.

Plus au sud, on retrouve aussi plusieurs cascades de glace aux Orres ou encore dans la vallée du Champsaur, dans les vallées d’OrcièresPrapic et Champoléon. Amateurs comme initiés y trouveront leur bonheur. 


LES CONSEILS D’UN PRO

Olivier Rivière, guide de haute-montagne pour les associations ALPInéo et Ice-fall basées à l’Argentière-la-Bessée nous explique les conditions pour apprendre à escalader les cascades de glace avec un maximum de sécurité.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite s’initier à la cascade de glace ?

En montagne, il faut être bien encadré afin de démarrer avec de bonnes bases. Il existe des lieux vraiment adaptés à l’initiation aussi bien en cascade artificielle que sur des sites naturels.

Quels sont les équipements nécessaires ?

Une tenue chaude (type vêtements de ski) et des gants chauds sont indispensables. Il faut être également équipé d’une bonne paire de chaussures d’alpinisme chaude et légère. Ensuite pour l’équipement technique individuel, il est nécessaire d’avoir un piolet, des crampons de glace, un baudrier et un casque.

Faut-il une condition physique particulière ?

C’est une discipline qui est accessible à tous en initiation, à partir de 13/15 ans. A travers des ateliers pédagogiques variés, chacun pourra progresser à son rythme. Un minimum de combativité est nécessaire.

Quelles sont les périodes les plus propices ?

De mi-décembre à mi-mars selon les années. La saison commence en fonction de l’apparition de la glace. Liée aux températures hivernales, celle-ci commence à offrir de jolies formes au cœur du mois de janvier.

Comment savoir si les conditions sont optimales ?

Les personnes intéressées peuvent consulter notre site icefall.com. Les conditions de glace y sont inscrites en détail grâce aux partages en ligne des pratiquants et aux conseils techniques des professionnels. Pour débuter, il est fortement recommandé de s’adresser à des Guides de Haute Montagne qui sauront vous conseiller.


NOUVEAUTÉ : REMONTER LES TORRENTS GELÉS EN « RUISSELING »

Dérivé́ de l’escalade sur glace et plus accessible, le ruisseling permet de remonter les torrents et cours d’eau gelés, dans de petites gorges taillées par les torrents l’été. La glace, mise à nue, demandera aux participants de tout âge de chausser des crampons pour marcher tranquillement de ressaut en ressaut. Le casque et le piolet à traction viennent compléter l’équipement nécessaire pour randonner dans des cadres insolites, sur des ruisseaux et des torrents gelés du Pays du Écrins. Un moment de ressourcement sportif au milieu des paysages enneigés. 

Plus d’infos : 04 92 23 32 29 – https://guides-ecrins.com


A REGARDER…

Et, si pour changer on allait voir un match de hockey pour supporter son équipe locale ? Une idée sortie pour vibrer en famille ou entre amis !

Team Rapaces de GapTeam Diables Rouges de Briançon
01/02/2022 – NICE01/02/2022 – MULHOUSE
04/02/2022 – ROUEN04/02/2022 – ANGERS
06/02/2022 – BORDEAUX06/02/2022 – CERGY
11/02/2022 – BRIANÇON15/02/2022 – GRENOBLE
18/02/2022 – MULHOUSE18/02/2022 – CHAMONIX
22/02/2022 – CERGY26/02/2022 – ROUEN

Plus d’infos : Rapaces de Gap www.lesrapacesdegap.fr – Diables Rouges de Briançon https://www.diables-rouges.fr

Texte : Pamela Lemonnier – photos : Thibaut Blais / Abdou Martin