Affiche_Toustes dehors (enfin)_24
# Plus2Culture
Le 13 Mai

Le Festival des arts de la rue Toustes Dehors (enfin) ! de retour du 31 mai au 2 juin

Créé en 2013 et organisé par le théâtre La passerelle, le festival Toustes dehors (enfin) ! défend une culture au plus proche des habitants grâce à une programmation éclectique et familiale, tout en gardant l’exigence artistique d’une scène nationale. Cette édition 2024 accueillera 17 spectacles de théâtre, danse, cirque, musique dont 2 créations pour une quarantaine de représentations, et proposera une nouvelle fois le meilleur de la création dans le domaine des arts de la rue d’aujourd’hui.

Programmation 2024 : 17 spectacles, 43 représentations & 2 créations

  • CHANTIER ! La tournée du coq – Les Urbaindigènes – Cirque – dès 6 ans
  • Bien Parado – Collectif La Méandre – Danse – dès 8 ans
  • Robert n’a pas de paillettes – Cie La Fauve – Cirque – dès 8 ans
  • Alors c’est vrai ? – Collectif La Méandre – Danse – dès 8 ans
  • Molière ! – Cie Amaranta – Théâtre – dès 15 ans
  • Tempête – Collectif du Prélude – Théâtre – dès 8 ans – création
  • Failles (Faces Nord opus 2) – Cie La Féroce – Cirque – dès 6 ans – création
  • Mouton noir – Mise en scène Wilmer Marquez – avec Paul Molina – Cirque & freestyle – dès 8 ans
  • Kréatures – Cie Le Chat Fou – Marionnettes & cirque – dès 3 ans
  • Routine – Cie Zid / Said Mouhssine – Cirque & parkour – dès 6 ans
  • Ourse – Cie Bélé Bélé – Théâtre – dès 8 ans
  • Leçons impertinentes – Cie Le Thyase – Théâtre à géométrie variable et maîtrisée – dès 12 ans (2 spectacles)
  • Le Pédé – Collectif Jeanine Machine – Théâtre – dès 12 ans
  • Madame, Monsieur, Bonsoir ! – AIAA Cie Théâtre – dès 12 ans
  • Des murmures – avec Claudine Charreyre et Sylvain Ferlay – Lecture musicale – dès 10 ans
  • Le jour se lève encore – Cie Le pas de l’oiseau – Théâtre-récit – dès 12 ans

Je, nous, vous, tous, toutes, toustes !

Dans « toustes », il y a tous et toutes et plus encore ! Une foule bigarrée et composite, de femmes et d’hommes, de ni-l’un-nil’autre, de je-ne-sais-pas encore, de spectateurs, de spectatrices et d’artistes, réunis ce week-end, dans une même envie de célébrer la grande fête dans l’espace public qu’est devenu le festival. Le dorénavant festival, Toustes dehors (enfin) ! veut continuer à vous éblouir, à activer vos zygomatiques et caresser votre âme ; 16 spectacles composent le programme de cette 11ème édition particulièrement dense ; 16 objets artistiques comme autant de reflets scintillants, engagés, poétiques, drôles et émouvants, de la créativité des compagnies invitées et dont le point commun, peut-être, est l’urgence de dire, de partager et de nous rassembler. De quoi lâcher prise pendant trois journées, rire ou s’émouvoir aux larmes devant d’étonnantes histoires qui nous renvoient à notre (petite) condition humaine se jouant et se rejouant chaque jour, ici ou ailleurs, et qui nous suggèrent, parfois, les batailles à venir…

Alors que l’on assiste à la montée affligeante des populismes qui agitent nos peurs, l’art dans toute sa portée humaniste, revendique, sans relâche, la tolérance, le droit à la différence et les possibilités d’être encore ensemble, dans un destin commun dont nous portons, chacun, chacune, à notre façon, une fragile mais essentielle partie. L’art nous rapproche et c’est bon !

Alors profitez, immergez-vous dans ce rendez-vous, comme dans une chasse au trésor excitante et enrichissante. Trouvez les pépites qui vous révèleront ! Et n’oubliez pas « le bar du festival » installé au kiosque de la pépinière, s’embellit et s’étoffe cette année, pour prolonger les soirées et vivre intensément la fête. Bon festival !

Philippe Ariagno – Directeur du théâtre La passerelle

Le festival et les artistes invités bénéficient également du soutien et des espaces de travail privilégiés qu’offre le théâtre. Ainsi, deux compagnies ont été accueillies en résidence à l’Usine Badin et au plateau cette saison : La Féroce pour Failles (Faces Nord opus 2) et le Collectif du Prélude pour Tempête.

Toustes dehors (enfin) ! reçoit l’appui financier public des partenaires habituels de la scène nationale (Etat, Région Sud, Ville de Gap et Conseil départemental), mais aussi le soutien des « Mécènes des cimes », regroupement informel de près de 50 commerces et PME, attachés à la dynamique et l’attractivité de leur territoire. Aujourd’hui leurs apports privés atteignent 25 % du financement global du festival.

Par ailleurs, le festival poursuit sa complicité avec des structures implantées sur le territoire et en développe de nouvelles avec notamment :

  • Le CHICAS (Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes du Sud) où 2 représentations du spectacle Des murmures (lecture musicale avec Claudine Charreyre et Sylvain Ferlay) auront lieu.
  • Le SPIP 05 (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Hautes-Alpes) avec qui le théâtre La passerelle mène un projet depuis plusieurs années. Dans ce cadre-là, une représentation de Portrait dansé avec Paul Molina sera proposée pour les détenus dans la cour de la Maison d’arrêt de Gap.
  • Le Centre social Les Pleiades (Haut-Gap) avec lequel des ateliers cirque & parkour destinés aux enfants du quartier ont pu être mis en place du 24 au 26 avril, animés par Said Mouhssine (Cie Zid) et avec le soutien financier du Contrat de Ville. 2 représentations du spectacle Routine par la Cie Zid y seront proposées lors du festival.
  • Le lycée Paul Héraud accueillera le spectacle Ourse (Cie Bélé Bélé) pour 2 représentations

Le festival investit le kiosque de la Pépinière avec davantage de propositions autour du point accueil-billetterie :

  • Une buvette (avec café-croissants les matins)
  • Des food trucks
  • Un espace enfants (jeux, maquillage, lecture, chevaux à pédales, livret jeu du festival)
  • Une projection photographique (retour sur la saison théâtrale 23/24)
  • Des concerts (Kochka, Big Band d’Embrun, Groumpf, Les Binious fous)
  • Deux soirées Dj avec DJ MarKiz et DJ Yor
  • Une soirée Groumpferie (déguisements, graffeurs, concert…)
  • L’Afghan box (appareil photographique de rue)
  • Tous dehors ou presque (association L’Etabli et collectif Café Taule)

www.theatre-la-passerelle.eu