# Plus2Kids
Le 12 Mars

Orcières accueille les 23ème Ski Games Rossignol

Orcières s’apprête à accueillir dans 5 jours l’événement phare de skicross pour les enfants, les Ski Games Rossignol  les 16 & 17 mars 2024.

Le skicross, c’est quoi ?

Le skicross est une discipline de ski freestyle, que l’on pratique sur un parcours aménagé de sauts, de whoops (enchaînement de petites vagues) et de virages relevés, qui mettent en valeur les qualités techniques et physiques de chacun. À l’occasion des Ski Games, les enfants doivent également traverser une piscine avant de franchir la ligne d’arrivée !

La station d’Orcières dispose de 2 boardercross pour s’amuser et découvrir la discipline du skicross. Un premier tracé facile est accessible depuis la piste des Sirènes, tandis que le boardercross de Rochasson permet de s’élancer à plusieurs à l’assaut des obstacles naturels : virages relevés et whoops. Une immersion dans l’univers d’Alizée Baron, la championne de skicross d’Orcières.

Quel est le profil des pratiquants ?

Les skieurs adeptes du skicross sont des amateurs de vitesse, de sauts et d’adrénaline, qui aiment relever des défis dans la lutte pour la meilleure place.

À ce jour, plus de 552 graines de champions sont déjà inscrits à la compétition. Ces skieurs âgés de 10 à 14 ans (catégories U12/poussins et U14/benjamins) sont prêts à en découdre sur les deux parcours aménagés pour l’occasion. Parmi eux, 215 Italiens prendront le départ de la course ainsi que 6 Espagnols, une première !

Le programme

La journée du samedi sera consacrée à la reconnaissance du parcours et aux entraînements (à partir de 13h). Au tour ensuite des coachs de s’illustrer sur le parcours lors de la « course des entraineurs » (16h30), vivement encouragés par les enfants. Enfin, une grande soirée est organisée à la patinoire du Palais des Sports pour les jeunes, avec au programme un grand buffet, des activités et des épreuves : VTT, basket, balai-ballon, relai par équipe et photobooth.

Dimanche matin, les skieurs prendront le départ de la course par vague de 4 sur deux parcours (un tracé pour les poussins, un deuxième pour les benjamins). Les premiers remporteront le titre de King et de Princesse 2024. A l’issue de la course, place au spectacle avec un grand show de motocross au cœur de la station, suivi de la remise des prix sur la place du Marché. Une montagne de cadeaux attend les trente premiers enfants de chaque catégorie.

Alizée Baron est la marraine de ces 23e Ski Games. Une compétition qui n’a aucun secret pour elle, l’ayant déjà remporté deux fois (en 2003 et 2005). Alizée coachera les jeunes, leur donnera conseils et motivation pour monter sur le podium. La championne d’Orcières, qui vient de mettre fin à sa carrière sportive avec l’Equipe de France de skicross, participera à une séance de dédicaces ce dimanche lors de la remise des prix.

Alizée Baron, Ski Games 2023 ©Gilles Baron

Quel est le succès de cet événement ?

Cette manifestation se démarque à divers égards : au-delà d’une compétition de skicross pour les enfants, les Ski Games sont un moment de rencontre pour les enfants et une occasion pour eux de se glisser dans la peau de grands champions. La remise des prix « à l’américaine » et le show sont la cerise sur le gâteau. Le tarif particulièrement accessible en fait un argument de plus : chaque club doit compter seulement 32€ par enfant pour l’inscription à la course, le forfait de ski 2 jours, les animations, le repas ainsi que l’hébergement du samedi soir et le petit déjeuner. Une formule qui est aujourd’hui une référence dans les courses de ski pour les catégories U12 et les U14 et dont l’engouement n’est plus à démontrer.

Selon Jean-Louis Milelli, les Ski Games sont avant tout un événement où « les enfants ne doivent trouver QUE du bonheur ». UI objectif atteint depuis 23 ans. La preuve en est : pour chaque run il y a un vainqueur, cela fait de nombreux heureux.

« Le skicross est une autre manière de prendre du plaisir à skier dans la neige. La plupart des courses tout au long de la saison se font en Géant ou en Super G, le skicross est plus rare. Avec plusieurs adversaires au départ, la course devient encore plus excitante et plus ludique ».

Gilles Caretta, président du comité de ski Alpes-Provence

www.ski-games.com

www.orcieres.com