# Plus2Montagne
Le 20 Octobre

Un nouveau stade de biathlon quatre saisons à Ceillac

Mercredi 5 octobre 2022 s’est tenue une rencontre à Ceillac, autour du projet de stade biathlon et piste ski-roues. La Communauté de commune du Guillestrois et du Queyras, porteuse du projet, et la commune de Ceillac, qui lui a confié sa maîtrise d’ouvrage, ont présenté l’avancée du dossier aux représentants du Comité de Ski Alpes-Provence, aux clubs locaux, le Ski Club Queyras et Les Trolls Ski Nordique ainsi qu’à Nordic Alpes du Sud. 

Le bureau d’étude ABEST, spécialiste en infrastructures et aménagements sportifs et touristiques en montagne, mandaté par la Communauté de commune du Guillestrois et du Queyras, a également présenté les éléments techniques et plans d’aménagement de ce projet. 

Hervé FLANDIN, consultant pour ABEST en tant qu’ancien biathlète médaillé olympique a échangé tout au long de l’étude avec les instances nationales de la Fédération Française de Ski pour s’assurer de la conformité du tracé avec les normes et attentes actuelles des athlètes pour l’entrainement. Il a présenté les avantages du projet avec son collègue Nicolas JACQUEMART, donnant les détails techniques et expliquant les choix opérés par le porteur de projet pour aboutir à la boucle ski-roues de 2,5 km et 53 m de dénivelée, telle qu’elle a été dessinée du chalet nordique actuel vers le futur pas de tir qui sera situé au niveau du pont du Pasquier en rive droite du Cristillan. 

A l’issue des discussions et de la visite, l’ensemble des participants a souligné la qualité du dossier et son intérêt à l’échelle départementale et régionale. 

Le Président du Comité de Ski Alpes Provence, Gilles CARRETTA, a remercié les représentants de la Communauté de communes et de la Commune de Ceillac pour ce projet réaliste et abouti, tandis que Marine MICHEL, Présidente de Nordic Alpes du Sud et de Nordic France, a souligné l’importance de ce futur équipement, qui sera le premier stade biathlon permettant un fonctionnement toute l’année dans les Alpes du Sud. 

Contexte et enjeux 

Depuis l’ouverture du premier centre de ski de fond en 1969, à Molines-en-Queyras, le territoire n’a cessé de proposer et de développer cette activité hivernale. 

En 2021, l’Espace Nordique du Queyras, géré par la Communauté de commune du Guillestrois-Queyras, constitue le premier domaine nordique des Alpes du Sud avec un kilométrage total de 285 kilomètres cumulés, toutes activités nordiques confondues. Il comprend quatre domaines distincts géographiquement : Le Haut-Guil sur Abriès-Ristolas, les Aigues sur Molines-en-Queyras-Saint-Véran, l’Izoard sur Arvieux et le Cristillan sur Ceillac. Six agents à l’année et jusqu’à quatorze saisonniers en période hivernale sont employés pour la gestion des activités de pleine nature, dont fait partie cette « compétence nordique ». 

Le projet de stade biathlon quatre saisons et piste ski-roues s’inscrit dans la poursuite de ce développement, de diversification des espaces nordiques pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle et aussi d’adaptation face au changement climatique. 

Présentation du projet et objectifs 

Le projet d’aménagement comprend : 

  • Trois pistes ski-roues d’une longueur totale de 2,5 km et de 53 m de dénivelé. 
  • Un pas de tir de 15 cibles à 10 et 50 m. 

L’hiver, le pas de tir sera directement connecté aux 50 km cumulés de pistes de ski de fond de la vallée de Ceillac. 

Le futur stade biathlon formera un ensemble complètement compatible avec une pratique de ce sport pour le loisir, l’entrainement et pour la compétition de niveau régional. 

L’objectif est de proposer une offre complémentaire en toute saison (biathlon et ski de fond en hiver / biathlon et ski-roues l’été) et pour tout niveau de pratique (initiation, perfectionnement, entrainement et compétition). 

Et aussi de fédérer le réseau des professionnels du nordique, du biathlon et les professionnels du tourisme autour de ce projet de diversification touristique. 

Le projet d’un montant estimé à 1 227 000 € HT est financé par l’Etat, la Région SUD, le Département des Hautes-Alpes, la Communauté de communes et la commune de Ceillac. 

Avancée du projet 

A ce jour, les études sont finalisées, sur la base d’un tracé final qui évite les zones à enjeux écologiques suite à l’étude faune, flore et habitats réalisée préalablement, permettant de varier le style de ski par une alternance de montées, descentes et virages. 

Les travaux de défrichement vont commencer d’ici fin octobre 2022, pour se terminer avant l’hiver. 

L’instruction du permis d’aménager est en cours de finalisation et tout est prêt pour un début des travaux d’aménagement dès le printemps 2023. 

La mise en service de l’équipement est prévue pour l’hiver 2023-2024 pour le pas de tir et pour l’été 2024 pour les pistes de ski-roues.